Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : L'UNFPA au chevet des déplacés internes à Bangui


Alwihda Info | Par Davy Kpenouwen - 8 Février 2014 modifié le 8 Février 2014 - 12:01


Par Davy Kpenouwen - DP du journal le pays en RCA

Centrafrique : L'UNFPA au chevet des déplacés internes à Bangui
Par le truchement de M. Benoit Kalasa Directeur régionale Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale de l’ONG international l’UNFPA en visite éclaire a Bangui, n’a pas manque de se rendre sur les différends sites des déplaces internes qui ont fuit leurs domiciles 0 cause des hostilités du 05 décembre 2013 pour constater de visu les réalités dans lesquelles vivent les centrafricains qui se sont déplaces un peu partout dans la capitale, craignant pour leur sécurité. D’après le constat de cet humanitaire, la situation de la population centrafricaine et plus particulièrement celle des sites des déplaces est alarmante et disons même au seuil de l’urgence. Ce qui a oblige M. Benoit Kalasa a tenir un point de presse a la sortie de son entretient avec la Présidente de la transition Catherine Samba Panza âpres son audience au Palais de la Renaissance le 07 février dernier.
 
Apres son entretient en aparté avec le Chef d’Etat de la transition, celui-ci a confie a la presse tant nationale qu’internationale de la gravite de la situation humanitaire que traverse le pays en ce moment. Selon l’orateur, l’entretient avec la Présidente de la transition s’est beaucoup plus focalise sur l’apport urgent des humanitaires pour une aide a la population concernée. Toujours d’âpres le Directeur régional Benoit Kalasa, la visite dans les deux sites, notamment ceux de l’hôpital de l’amitié et du Centre Jean XXIII, a été édifiante. A titre d’exemple, ce dernier a constate entre autres, des cas d’accouchement de 24 femmes dans le site des déplaces du centre Jean XXIII. Aussi, des kit de dignité composes de draps, de savons, de bassines, en somme un ensemble de layette ont été distribues a cet effet a plus d’une centaine de femmes qui attendent leurs bébé, et celles qui ont déjà accouchée. Soit dit, M. Kalasa dans la conclusion de son intervention, a précise que l’UNFPA qu’il représente dans la sous région, prend a bras le corps la situation humanitaire en Centrafrique et compte doubler d’efforts pour permettre a ces déplaces de retrouver leur dignité, mais aussi pour regagner leur domiciles respectifs.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements