Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : L'armée oserait-elle un sursaut patriotique ?


Alwihda Info | Par Simon Koitoua - 13 Novembre 2013 modifié le 13 Novembre 2013 - 20:20


Des soldats de la Séléka. Crédit photo : Sources
Des soldats de la Séléka. Crédit photo : Sources
Lettre ouverte aux forces de l’ordre et de sécurité Centrafricaine (Faca).
Objet : Avant tout le peuple Centrafricain.

Forces de l’ordre, forces de défense !

La nation centrafricaine se trouve à un tournant historique. A peine l’annexion de notre patrie par les criminelles venues du Tchad et du Soudan, nous entrons de plein pied dans une guerre civile. Sur le plan national, des signes de frustrations, d’insatisfaction, de souffrance sont partout manifestés et de nombreux morts de nos compatriotes ; et nous prédisent qu’à n’importe quel moment, un sursaut patriotique en est le dernier recourt. Les régimes réputés puissants s’effondrent sous la pression populaire. Les peuples reprennent leur destin en main ; et à travers leurs expériences, une vérité évidente s’impose à tous : lorsque les peuples se lèvent, les choses changent !

Forces de l’ordre, forces de défense !

Le peuple Centrafricain n’est pas insensible à ces exemples éclatants. Ces exemples lui parlent, et l’interpellent. Nous voyons chaque jour, les Centrafricains meurent tous les jours, plus de liberté, seul un changement concret et immédiat. Nous les voyons envier ceux qui ont osé mettre fin à un système inique, inefficace et méprisant. Nous les voyons chaque jour se convaincre de l’imminence du changement au Centrafricain. Nous les voyons se persuader qu’il est l’heure d’oser inventer son avenir.
Forces de l’ordre, forces de défense !

Les enjeux de la période actuelle sont immenses. Il est impératif à tous et à toutes, en tant que Centrafricains, de prendre toute mesure et de faire preuve de courage et de considération pour mettre fin à un régime aux abois. Il est l’heure de mettre en place une nouvelle conception du pouvoir qui consacre à la souveraineté du peuple. Il est l’heure d’assurer que les richesses de notre pays garantissent l’épanouissement de tous/toutes les Centrafricains. Il est l’heure de garantir aux jeunes, aux femmes, aux personnes handicapées… l’avenir qu’ils méritent ! C’est à ce titre que vous aussi, autant que les autres Centrafricains, êtes concernés par ce changement patriotique. C’est dans cet ordre que vous devez pleinement assumer vos responsabilités à cette heure décisive.

Forces de l’ordre, forces de défense !

En tant que gardiens de l’ordre, de la paix et de la sécurité, nous vous exhortons à un sursaut patriotique immédiat pour démettre un régime sanguinaire, vampire, impopulaire, illégitime et empêcher toute forme d’intimidations vis-à-vis des populations. Soyez des forces qui rassurent. C’est votre responsabilité. C’est aussi en cela que consiste la défense de la patrie. Aussi, tenez-vous prêts!

Simon Koitoua
Simon Koitoua
Forces de l’ordre, forces de défense !

Vous êtes une émanation du peuple face à la montée de la violence ces derniers jours à Bangui et les provinces Djotodia doit démissionner au nom de la paix. Le peuple attend de vous que vous soyez du côté de la justice. Vous êtes une composante de la nation Centrafricaine. Agissez pour le triomphe de sa volonté souveraine. Vous avez juré la défense de la nation. Rappelez-vous que, vous êtes au service d’une nation et non d’individus Djotodia un attardé mental. Vous êtes au service d’un peuple et non d’un groupe de personnes Djotodia et sbires. Vous êtes au service de la République et non des criminelles patentées de la seleka. Il est l’heure d’assumer vos responsabilités aux côtés du peuple. L’heure d’être une force juste. Une force au service du peuple, fidèle aux idéaux fondateurs de la nation Centrafricaine incarné par le défunt Barthelemy Baganda. Vous devez être cette force ! Telle est votre responsabilité ! Ne manquez pas le rendez-vous de l’histoire ! Ne manquez pas de fidélité vis-à-vis de la nation ! Ne décevez pas vos fils, vos filles, vos pères, vos mères, vos concitoyens !

Forces de l’ordre, forces de défense !
Il est l’heure ! Le peuple d’abord !

Simon Koitoua
Centrafricain de la Diaspora


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements