Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Centrafrique : L'opposition traque et jure de renverser Bozizé


Alwihda Info | Par Salvador EDJEZEKANE - 20 Mars 2013 modifié le 20 Mars 2013 - 10:37


Une marche pacifique à Bangui pour l'arrêt des hostilités de la Séléka en décembre 2012. Crédits photos : Sources
Une marche pacifique à Bangui pour l'arrêt des hostilités de la Séléka en décembre 2012. Crédits photos : Sources
Mouvement pour la Renaissance et la Refondation/Mouvement politique alternatif en RCA
courriel : renaissancerefondation@gmail.com
COMMUNIQUE OFFICIEL
M2R /n° 001 du 19 mars 2013
 
L’Alliance pour la Renaissance et la Refondation (A2R), ayant enregistré ces derniers temps de
nombreuses adhésions tant civiles que militaires a décidé durant son dernier conclave tenu du 17 au 18 mars à
Bangui de se transformer en Mouvement pour la Renaissance et la Refondation en abrégé (M2R).
 
Le M2R, poursuit naturellement les mêmes objectifs affichés par l’Alliance depuis son apparition en
octobre 2012 à savoir : renverser le régime honteux du général BOZIZE et instaurer à l’intérieur des frontières
de la RCA un véritable Etat de droit, promouvoir la culture d’une démocratie participative, instituer une
gouvernance basée sur la probité, la justice et la performance. Contrairement à ce qui est distillé dans la presse
étrangère, l’A2R ne regroupait pas en son sein d’anciens officiers, mais des officiers d’active, des sous-officiers,
des militaires du rang en activité ainsi que des personnalités politiques civiles, animés par un idéal républicain.
 
Indigné par la tragi-comédie qui se joue en République Centrafricaine depuis le 11 janvier 2013 dans le cadre
des Accords de Libreville que l’A2R était le premier à qualifier de mort-nés, le M2R s’engage à agir pour mettre
fin au martyr du peuple centrafricain.
 
Le M2R interpelle les Généraux Denis SASSOU NGUESSO, Idriss DEBY ITNO, Joseph KABILA et leurs pairs
de la CEEAC les Présidents OBIANG NGUEMA BASOGO, Paul BIYA, Ali BONGO ONDIMBA sur le sens du soutien
encore apporté à François BOZIZE à ce jour. Spécialiste du reniement, ce dernier vient d’annoncer clairement le
15 mars 2013 qu’il sera candidat aux élections présidentielles en 2016, au grand dam du Président YAYI BONI
qui avait cru bon plaider sa cause afin qu’il lui soit permis de terminer son mandat.
 
Le M2R lance un vibrant appel à la communauté internationale pour qu’elle cesse sa politique de
l'autruche et affronte enfin la réalité. Consent-elle sciemment à commettre la même erreur qu’en Syrie en
laissant la RCA sombrer irrémédiablement dans le chaos? Comme au Rwanda hier, va-t-elle feindre encore de
ne rien voir, de ne rien entendre et de ne rien comprendre? Il est plus qu’urgent de voler au secours du peuple
centrafricain agonisant et abandonné à son triste sort.
 
Le M2R est prêt et lance un appel solennel à l’Union Africaine et à la communauté internationale afin de
renforcer ses capacités pour abréger les souffrances du peuple centrafricain, otage de Bozizé et de Seleka tous
deux comptables du bilan désastreux des 10 années du régime en faillite. Que les bonnes volontés se
manifestent pour aider à résoudre durablement la crise centrafricaine au lieu de tergiverser comme en Syrie où
elles ne réagissent que tardivement. Dans tous les cas le M2R prendra ses responsabilités devant l’histoire.
 
Fait à Bangui le 19 mars 2013
Le coordonnateur
Salvador EDJEZEKANE


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements