Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : La France responsable d'un génocide


Alwihda Info | Par Ferdinand Taïno - 26 Février 2014 modifié le 26 Février 2014 - 08:42

« Les soldats français viennent d’ériger une barrière au croisement KOUDOUKOU au KM5, juste derrière eux se trouvent les Anti-Balaka. Ces forces françaises ont capturé quelques frères dans la rue. Ils sont sous leur camion et ligotés. Qu’allons-nous devenir ? »


Bangui : Les musulmans du quartier KM5 comptent leurs morts après une nouvelle attaque d'Anti-balaka
Bangui : Les musulmans du quartier KM5 comptent leurs morts après une nouvelle attaque d'Anti-balaka
BANGUI (Alwihda Info) - Au quartier KM5, les musulmans comptent leurs morts après une nouvelle attaque des miliciens Anti-Balaka hier après-midi. Les morts s'entassent à la mosquée Ali Babolo car il est impossible d'aller les enterrer au cimetière.
 
« L'attaque est venue du côté du quartier GBAYA DOMBIA et plus précisément dans les environs de la mosquée ALI BABOLO dont leur but est de la détruire. Ils ont tué un homme au marché KM5 (KOKORO) et une femme qui préparait chez elle, au fond de la ruelle (RUE VÉTÉRINAIRE). Ils ont commencé à tiré partout. On signal 5 morts à la mosquée ALI BABOLO présentement et ces affrontements ont progressé de l'autre côté jusqu'à la ruelle ALADJI ABDOURAMAN DODO et alhamdoulilahi, c'est maintenant calme», affirme A.W., présent lors de l'attaque.
 
« Trop c’est trop. Des facas-balakas ont attaqué km5 faisant état de cinq (5) morts et quelques portés disparus »
 
« Les routes sont barrées pour nous empêcher de partir, les massacres continuent, le ruissellement des larmes s’engouffre sous la peau. C’est le chaos total. Pendant que les autres sont au marché pour solder les restes de leur marchandises, les faca-balakas nous attaquent au km5 via les quartiers fatima/harry. Ce qui a occasionné le panique dans le secteur. Nous avons perdus cinq (5) frères dont un cousin, on partageait la même chambre, il s’est éteint sous mes yeux justes avant l’intervention des MISCA burundaises. Quelques corps sont portés disparus. Les victimes se trouvent pour le moment dans l’enceinte de la mosquée ALI BABORO (Km5). Au début, les miscas zaïroises étaient passées rien que pour la forme», rapporte M.B qui précise que les miliciens ont attendu le départ d'une patrouille zaïroises de la MISCA pour attaquer quelques minutes après.
 
24 heures après l'attaque, les soldats français de l'opération Sangaris viennent d'entrer dans le quartier à l'instant. La même crainte pour les habitants, des miliciens Anti-Balaka se cachent derrière la patrouille française et procèdent au nettoyage ethnique.

« Nous sommes coincés »

« Les soldats français viennent d’ériger une barrière au croisement KOUDOUKOU au KM5, juste derrière eux se trouvent les Anti-Balaka. Ces forces françaises ont capturé quelques frères dans la rue. Ils sont sous leur camion et ligotés. Qu’allons-nous devenir ? Cette zone est protégée par la misca burundaise, Mais pourquoi ces tortures sur la communauté musulmane? », témoigne à l'instant un habitant de KM5.


« La France cherche à se désolidariser vis-à-vis de milices qu'elle a pourtant soutenue »

Minimisant les propos de nettoyage ethnique évoqué clairement dans un rapport d'Human Writh Watch, Francisco Soriano qui dirige les troupes françaises de Sangaris affirme que «Il n’y a pas une épuration ethnique en RCA, c’est plutôt une communauté qui est menacée». Pourtant, les soldats français ont soutenu les milices Anti-Balaka.

« La France cherche à se désolidariser vis-à-vis de milices qu'elle a pourtant soutenue, c'est parce qu’elle a peur d'être accusée par l'histoire comme étant responsable numéro un dans le nettoyage ethnique des musulmans, pour ne pas dire génocide », souligne Nassour Assibay.



1.Posté par mahamat abakar le 26/02/2014 13:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers freres musulmans de centrafrique l''islam nous incite a la tolerance mais si quiconque nous attaque on doit se defendre avec tous qu''on peut ne reste pas a bras croiser et se faire tuee par ces personnes malefique et sauvage.

2.Posté par Gaby le 26/02/2014 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers frères soyons unis(musulman et chretien), ne nous divisons pas, un peu de patience tous ces criminels seront bientôt jugé par la CPI. La juste de Dieu va bientôt manifester contre les gens qui ont contribués directement ou indirectement aux massacres du peuple centrafricains(etranger ou natif, chretien et musulman).

3.Posté par oumarroi le 26/02/2014 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous les anti balaka ou faca balaka je vous promes que tout ce que vous a veut fait contre le musulman ne restera pas inpuni

4.Posté par bachar le 26/02/2014 20:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres cher frere musulmans tout se que jai a vous dire se de quiter la rca si non vous serai tue tous les francais sont venue nous chasser il aide les anti balaka pour nous tuer

5.Posté par GBOTOBADJA le 27/02/2014 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne cherchez pas a attiser la haine ou tension sur tension
Aucun Centrafricain musulman n'est poursuivi ni par la MISCA ni par la SANGARIS et encore moins par les anti balakas.
Dans cette situation, il y'a des gens qui veulent maintenir le désordre ,pour quel but je ne sais. Mais le peuple CENTRAFRICAIN pacifiste dans son ensemble demande aux autorités de tout mettre en oeuvre pour le retour de la paix et la sécurité.
Ces violences sont l'oeuvre de ceux qui ont perdu parents, amis et des biens meubles et immeubles détruits pendant le règne macabre et sanguinaire de la seleka.
Mais rassurez vous, personne ne veut tuer un musulman, même si ce'st dur ces moment qu'on a traversé avec la seleka.
Aujourd'hui l'heure est à la reconciliation entre Centrafricain musulmans et Chretiens

6.Posté par Ali Zidane Damouth le 28/02/2014 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
pourquoi la France soutien t'elle les ant balaka?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements