Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : La MINUSCA avertit le FPRC contre tout projet d’attaque sur Bangassou


- 14 Juin 2017 modifié le 14 Juin 2017 - 01:22

La MINUSCA est en train de prendre les mesures nécessaires et a transmis des messages dans ce sens aux responsables de ce groupe armé pour renoncer à ce projet.


Une patrouille de la MINUSCA à Bangui, en République centrafricaine. Photo : MINUSCA
Une patrouille de la MINUSCA à Bangui, en République centrafricaine. Photo : MINUSCA
Bangui, 13 juin 2017 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) est déterminée à empêcher toute tentative de descente du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) sur Bangassou (préfecture de Mbomou, sud de la RCA), depuis la localité de Bakouma, qui aurait des conséquences dramatiques pour la population civile.

La MINUSCA est en train de prendre les mesures nécessaires et a transmis des messages dans ce sens aux responsables de ce groupe armé pour renoncer à ce projet. La Mission appelle également le FPRC et tous les éléments armés à cesser immédiatement les violences contre les populations civiles, notamment à Bakouma, et à quitter la localité. La justice enquêtera sur les crimes qui ont été commis récemment à Bangassou, Bakouma, Alindao, Nzako et ailleurs.

Dans le cadre de ses mesures de sécurisation de la ville de Bangassou, la Mission met en garde les anti-Balaka contre toute violence contre la population civile et contre les casques bleus. La Mission rappelle aux responsables de ces attaques qu’ils porteront l’entière responsabilité de ces violences.

La MINUSCA rassure l’opinion publique centrafricaine sur les efforts qu’elle entreprend pour mettre fin aux violences et pour protéger les populations, y compris des milliers de déplacés à Bangassou, Mobaye et Bria, notamment par la présence des casques bleus et par des initiatives de paix avec les partenaires centrafricains. A cet effet, la Mission salue le professionnalisme, l’engagement et l’impartialité des contingents déployés dans cette région de la RCA pour protéger les populations. La Mission regrette que des rapports erronés sur les événements dans le sud-est de la RCA aient circulé ces derniers jours mettant en cause les soldats de la paix.

La MINUSCA rappelle que la crise actuelle a déjà causé plusieurs morts et des milliers de déplacés et que l’implication des Centrafricains pour retrouver la paix est essentielle pour mettre fin à la souffrance des populations civiles. La Mission réitère sa disponibilité à appuyer tous les efforts dans ce sens, pour la paix et la stabilité dans la préfecture du Mbomou et dans toute la RCA.