Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : La SELEKA prépare une offensive vers le Sud


Alwihda Info | Par - 27 Mars 2014 modifié le 27 Mars 2014 - 15:09

Contacté au téléphone par la rédaction d'Alwihda Info cet après-midi affirme que "nous avons bien le droit de sécurisé notre zone de contrôle, pour cela, il nous faut renforcer l'effectif des combattants. Vue l'attitude des autorités de la capitale, marcher vers le sud et éventuellement sur la capitale Bangui font partis de nos projets.


Centrafrique : La SELEKA prépare une offensive vers le Sud
Centrafrique, Alwihda Info - Un vaste recrutement des jeunes musulmans désirant se venger des anti-balaka est lancé par la Coalition SELEKA qui s'est retiré vers le Nord de la Centrafrique en fin janvier. Une dizaine des jeunes, majoritairement en provenance de Bangui, sont enroulés tous les jours. Selon notre correspondant local sur place, la SELEKA a bien l'impression de marcher vers le sud et étendre sa zone de contrôle. Les jeunes tchadiens rapatriés de RCA, qui sont à la frontière du Tchad font partis des volontaires enroulés par SELEKA. Il faut noter que la plupart parmi ces jeunes ont subis la violence des Anti-Balles AK (47). Ils ont l'intention de se venger.
 
Pour des raisons de vérification de l'information, un officier de SELEKA, contacté au téléphone par la rédaction d'Alwihda Info cet après-midi affirme que "nous avons bien le droit de sécurisé notre zone de contrôle, pour cela, il nous faut renforcer l'effectif des combattants. Vue l'attitude des autorités de la capitale, marcher vers le sud et éventuellement sur la capitale Bangui font partis de nos projets. Les Sangaris et les anti-balaka ne nous font pas peur parce que nous sommes des combattants pour la libération du peuple centrafricain..."
 
La République Centrafricaine va-t-elle encore sombrer dans la guerre ? La menace de la SELEKA semble sérieuse.

Mahamat Ramadane
Journaliste-reporter Alwihda Info. Tél : +(235) 63 38 40 18 En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par mahamat le 27/04/2014 21:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
musulmans et chrétiens notre sort est lié . Les gens qui parlent des mbègues sont Des gens culturellement bornes. Il ya des historiens dans ce pays il faut les interrogés

24.Posté par La paix le 02/04/2014 19:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui sont ces SELEKA aux juste?
S''''ils ont un pays ce mieux qu'ils retournent dans leur pays et réclamer leur droit chez eux. Car ils ne peuvent pas amener la paix en Centrafrique. Ils ont déjà échoué pour la première fois, et causé la religieuse.....

23.Posté par La paix le 02/04/2014 19:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui sont ces SELEKA aux juste?
S''ils ont un pays ce mieux qu''''''''ils retournent dans leur pays et réclamer leur droit chez eux. Car ils ne peuvent pas amener la paix en Centrafrique. Ils ont déjà échoué pour la première fois, et causé la religieuse.....

22.Posté par La paix le 02/04/2014 19:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui sont ces SELEKA aux juste?
S'ils ont un pays ce mieux qu''''ils retournent dans leur pays et réclamer leur droit chez eux. Car ils ne peuvent pas amener la paix en Centrafrique. Ils ont déjà échoué pour la première fois, et causé la religieuse.....

21.Posté par La paix le 02/04/2014 19:37 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui sont ces SELEKA aux juste?
S''ils ont un pays ce mieux qu''ils retournent dans leur pays et réclamer leur droit chez eux. Car ils ne peuvent pas amener la paix en Centrafrique. Ils ont déjà échoué pour la première fois, et causé la religieuse.....

20.Posté par Ultra Nationaliste le 29/03/2014 01:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Anoila un probleme poser.Les mbengués savaient bien ke les centros les quettaient ya longtemps,avec le phenomen Anti Balaka ces mbengués offrent aux centros un nouveau job,maintenant tout centro autochton finira etre un Anti Balaka,ce qui rendra plus

19.Posté par Ultra Nationaliste le 29/03/2014 01:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila un probleme poser.Les mbengués savaient bien ke les centros les quettaient ya longtemps,avec le phenomen Anti Ba

18.Posté par Abdoulkadir Ramadan le 28/03/2014 12:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'apprecis tous vos commentaires de contribution parrapport au sujet ci-dessus.
Mais je contredit la précision de ADAM Valerie, que le President DEBY ordonne dans l'urgence la demobilisation de SELEKA vers le sud. Car il le fait pour son interet. Il ne faudrait pas que la majorité des tchadiens dans la SELEKA se tournent contre lui. Donc il le fait pas pour le profit de la RCA ou les centrafricains. Depuis quant qu'il reagissait si rapide de tel sorte?

Chers amis et frères, je suis pas aussi d'accord avec le désarmement du KM5. Car c'est l'unique quartier du musulmans à Bangui qui combatent pour leurs vies. La SELEKA a été désarmé, ANTI BALAKA a fait rage aux musulmans. Cette fois-ci, s'il s'agit de désarmer, il faut commancer par ANTI BALAKA. Si non, vous allez mettre la vie de reste des musulmans à Bangui en DANGÉ.

17.Posté par ADAM Valerie le 28/03/2014 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette annonce est à prendre au sérieux, après l'opération de désarmement de KM 5 dont la fin est prévue au 15 avril pour vider la dernière bastion des seleka, un fort contingent de près de 10 000 Anti bal AK marchera vers le nord en vue de neutraliser toutes les bandes armées et mercenaires qui continuent de commettre des exactions sur des paisibles citoyens de ses régions. cette opérations, baptisée "TANGA NI" sera coordonnée par le Chef de l'opération MISCA tchadien avec l’appui des FACA et des ANTI BAL AK. Au regard d'insécurité grandissante à la frontière et dans la capital Ndjadienne, le président Déby a instruit hier par la voie de son chef d'état majeur le commandant du contingent tchadien de la MISCA à tout mettre en oeuvre même s'il faut coopérer avec les Antibalaka de noyer le nord de la Centrafrique dans les meilleurs délais.

Notre président commence à prendre consciente, et c'est salutaire pour le retour de la paix en Centrafrique.

16.Posté par Qui es ttu le 28/03/2014 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour répondre à Hassan mahamat rapha, une loi si elle est votée à l'Assemblée Nationale dans un pays, cela s'applique. Une proposition de Loi sera faite à ce sujet, d'octroyer la nationalité centrafricaine aux étrangers qui veulent devenir centrafricains à partir de 18 ans, au moins cela donnera le temps aux personnes qui sont nées en Centrafrique de réfléchir sur l'acquisition de cette nationalité ou de garder la nationalité de leurs parents.

C'est ainsi que le monde fonctionne, la Centrafrique ne fera pas exception à la règle, vu le désordre et la présence des voyous et bandits de tout bord en Centrafrique.

Quand on veut la Paix chez soi, on crée des règles dans la République, c'est aussi simple que cela.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements