Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Centrafrique : La Seleka accuse le FPRC d'être une organisation criminelle


Alwihda Info | Par SELEKA RENOVE - 11 Février 2015 modifié le 11 Février 2015 - 09:18


Centrafrique : La Seleka accuse le FPRC d'être une organisation criminelle
République CENTRAFRICAINE
Unité – Dignité – Travail
*******************
Séléka Rénovée pour la Paix et la Justice
UN Pays – UN Peuple – UN Dieu


COMMUNIQUE DE PRESSE N° 03/02/15
Relatif aux affrontements de Bria du 10 février 2015

La Séléka Rénovée pour la Paix et la Justice a suivi avec beaucoup de consternation et de colère les affrontements armés entre les forces internationales et les combattants du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) qui ont failli ramener le pays dans une situation de nouveau désespoir.

La Séléka Rénovée tient pour responsables de la dégradation actuelle sur le terrain les seuls acteurs des différentes réunions de Nairobi. La Médiation congolaise doit mettre tout en œuvre pour imposer l’Accord de Brazzaville comme seul cadre légal de discussions politiques et de facilitation des consultations populaires en prélude au forum de Bangui.

Dans notre dernier communiqué, nous avions pourtant attiré l’attention en disant : « La Séléka Rénovée appelle tous les Centrafricains, ainsi que les réfugiés et les personnes déplacées, à une très grande vigilance, car l’échec de Nairobi pourra ne pas rester sans suite compte tenu des enjeux géostratégiques qui y étaient liés. La Centrafrique entre dans la phase la plus sensible de sa Transition politique » fin de citation.

Par conséquent, nous ne le dirons jamais assez, le FPRC est une organisation criminelle. Et la transition du 25 mars 2013 au 10 janvier 2014 a été pleinement influencée et pitoyablement commandée par deux esprits centraux, l’un belliqueux et l’autre sournois. Ils ont tout le temps trompé tout le monde sauf un petit nombre qui a su dire : NON ! Ce qui a donné lieu à l’Accord de N’Djamena dont l’une des clauses est la démission de Michel Djotodia.

C’est pourquoi, la Séléka Rénovée, pour lever tout équivoque, lance un nouvel appel à tous les combattants de l’Ex-Coalition Séléka - toutes tendances confondues - de se désolidariser totalement et publiquement du FPRC, et de s’engager clairement dans la poursuite des consultations populaires à la base afin de réussir le forum de Bangui au nom de la paix et de la réconciliation nationale. Il faut faire le choix de la paix, il n’y a plus aucune autre alternative qui tienne.

Fait le 10 février 2015



Pour la Séléka Rénovée pour la Paix et la Justice,

Général Mohamed-Moussa DHAFFANE,
Chef de Délégation au Forum de Brazzaville,
Ancien Ministre d’Etat


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements