Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Centrafrique : La loi du profit


Alwihda Info | Par Abdou Baya - 16 Août 2013 modifié le 16 Août 2013 - 18:56


Centrafrique : La loi du profit
ASSOCIATION : ‘’ LIBERONS LA RCA’’

Centrafricains, Centrafricaines,

En cette journée du 13 Août 2013, au lieu de célébrer avec allégresse, fierté et joie l’Accession à l’Indépendance politique, à la jouissance de nos droits individuels et collectifs que de libertés d’expression et d’aller et venir, Nous voilà par l’ignominie, la cupidité, et l’audit tant mercantile que du pouvoir des consorts.

Wahabbistes, Salaffistes Islamo criminels qui saignent nos yeux et cœurs comme en ce moment à Bossangoa, Bozoum, Paoua, Bambari, Kaga-Bandoro , Bouar où sont égorgés nos fils et sœurs pour les simples faits qu’ils sont catholiques ou protestants et non pratiquants musulmans.

Chers compatriotes, Ziguélé, Tiangaye, Djotodia, Gazambety, Ndouba, Nguéndé, ne vous souvenez pas qu’une relation entre deux (2) Etats Indépendants est axéé sur la Loi du profit.

Que morts de nos concitoyens, de notre économie, de notre Armée, de notre organisation administrative, de notre Société.
Vous voilà, chers compatriotes précités acteurs, conspirateurs, commanditaires des multiples crimes et maux dont souffrent nos populations et notre pays.

Vos complicités avec Eric Neris, Nourrdine, autres seigneurs de guerre tchadiens et soudanais ainsi que leurs mentors.

Nous vous dénonçons et nous faisons collecter vos forfaitures, vols, viols, vos menaces, vos persécutions et, surtout, vos assassinats quotidiens au nom de notre Patrie, au nom de la morale, nous constituerons Avocats à côté des ONG et autres Institutions exerçant sur notre territoire et victimes de vos atrocités pour une saisine des juridictions pénales internationales auprès de Bruxelles que de La Haye.

Dores et déjà, Nous nous employons à communiquer abondamment en Europe et aux USA pour que conscience soit prise sur le caractère éminemment universel, inhumaine, dégradante des crimes atroces faisant votre joie quotidienne que vous commettez.
Monsieur Djotodia, chef des gangsters criminels ainsi que vos complices du FARE que vos animateurs médiatiques, nous vous mettons à défi de vous mettre devant les Instances pénales Internationales.

Pour la mémoire de la femme centrafricaine tombée sous vos couteaux, balles, fouets, nous nous battrons pour laver cet affront, cette humiliation.

Centrafricains, Centrafricaines, Ensemble nous vaincrons. Car, ensemble engageons la lutte pour la libération de notre pays.

Vaincre ou Mourir !!!
Fait le 13 Août 2013