Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : La sanction contre Abakar Sabon que personne ne connaît !


Alwihda Info | Par - 26 Décembre 2013 modifié le 26 Décembre 2013 - 08:22


Abakar Saboun, conseiller du Président de la Transition Michel Djotodia, ex-ministre et haut-gradé de l'ex-Séléka.
Abakar Saboun, conseiller du Président de la Transition Michel Djotodia, ex-ministre et haut-gradé de l'ex-Séléka.
BANGUI (Centrafrique) - Le conseiller du Président de la Transition, Abakar Saboun -qui menaçait de sécession dans un délai d'une semaine si la répression contre les musulmans continue - a finalement écopé d'une sanction, annonçait la Présidence centrafricaine. Sauf que la sanction n'a jusqu'à là pas été précisée ; Officiellement, l'ex-ministre Abakar Saboun n'a toujours pas été démis de ses fonctions en tant que conseiller à la Présidence. D'ailleurs, ce dernier se trouve en ce moment même aux côtés de Djotodia.

« Il a logiquement été écarté »

Lors d'une conférence de presse avant-hier matin, Michel Djotodia est revenu sur la déclaration d'Abakar Sabone qu'il a qualifié de « irresponsable [...] Il a logiquement été écarté », ajoute-t-il.

Un peu plus tôt, c'est le Premier ministre Nicolas Tiangaye qui a condamné les propos "irresponsables, scandaleux et suicidaires" d'Abakar Sabone, ajoutant cependant qu'il était « prématuré de parler de sanctions contre Abakar Sabone ».

Pour le ministre porte-parole de la Présidence Guy Simplice Kodegue, l'affaire "Abakar Sabone" est « un problème secondaire [...] on comprend bien la colère d'Abakar Sabone ».

Djamil Ahmat
Rédaction Alwihda Info En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements