Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Centrafrique : Le MPLC réagit face aux contre-vérités propagées par la presse contre Ziguélé


- 15 Juin 2014 modifié le 15 Juin 2014 - 06:29

COMMUNIQUE DE PRESSE relatif aux contre-vérités propagées par certains organes de presse contre Martin ZIGUELE et autres.


Centrafrique : Le MPLC réagit face aux contre-vérités propagées par la presse contre Ziguélé
Depuis quelques temps, des contre-vérités manifestes diffusées dans l’intention délibérée de nuire sont propagées contre le Président du MLPC, Martin ZIGUELE et autres par les organes de presse suivants :
-       La Paix
-       L’Expansion
-       La Fraternité
-       Palmarès
-       Le Peuple
-       Libre Opinion
-       Les Collines de l’Oubangui.

Ces organes de presse manifestement mal intentionnés et engagés au service des agents de la déstabilisation des forces de progrès, ont publié dans leurs colonnes des articles tendant à faire croire à l’opinion nationale et internationale que l’ancien Chef de l’Etat de la Transition, Michel DJOTODIA astreint pourtant à l’obligation de réserve, a déclaré sur les ondes de la station radio BBC que « les Présidents François HOLLANDE, Idriss DEBY ITNO, Denis SASSOU NGUESSO, Martin ZIGUELE, Nicolas TIANGAYE ET Jean Jacques DEMAFOUTH sont à l’origine de la tragédie que vit le peuple centrafricain et qu’ils doivent être traduits devant la justice ».
 
Le Bureau Politique du MLPC, conscient de la gravité d’une telle propagande, a vérifié cette information auprès de la direction de la BBC à Londres et de son correspondant à Bangui, M. Junior LINGANGUE. Tous deux ont formellement démenti cette information qui se révèle être finalement le fruit de la pure imagination de cette catégorie d’organes.
 
Le Bureau Politique du MLPC rappelle et pense pour sa part que la presse centrafricaine est régie par l’Ordonnance n°05.002 qui fait obligation à tout organe de ne publier que des informations vérifiées.
 
Malheureusement et malgré les incessants procès en diffamation intentés contre ces malfaiteurs de la presse écrite et le rappel à l’ordre de l’autorité de régulation (OMCA), le ridicule sur fond de nécessité avancée se poursuit et décrédibilise toute la presse privée dans son ensemble, alors que quelques-uns respectent la déontologie de la profession.
 
Le Bureau Politique du MLPC épris de démocratie et de respect des textes règlementaires de la République ne saurait tolérer un tel dérapage qui a pour seul but de tromper et de manipuler la conscience nationale, à un moment où notre pays aspire à la paix.
 
En conséquence, le Bureau Politique du MLPC met en demeure ces organes patentés de la désinformation d’apporter la preuve irréfutable de leurs accusation contre le  Président Martin ZIGUELE et autres et saisir la Cour Pénale Internationale pour avoir joué un rôle dans la tragédie que vit la RCA.
Dans le cas contraire, ils seront poursuivis  en justice car, trop c’est trop.
 
NB : pour toute vérification, se renseigner sur le site de la station BBC
 HYPERLINK "mailto:bbcafrique@bbc.co.vk" bbcafrique@bbc.co.vk

Fait à Bangui, le 13 Juin 2014


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements