Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Le Président tchadien Idriss Déby attendu à Bangui la semaine prochaine


Alwihda Info | Par Presidence - 27 Avril 2015 modifié le 27 Avril 2015 - 19:03

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a reçu ce matin le Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun. Le Chef de l’Etat est invité à assister au Forum national de Bangui qui s’ouvre le 04 mai prochain dans la capitale centrafricaine.


Centrafrique : Le Président tchadien Idriss Déby attendu à Bangui la semaine prochaine

C’est en présence du Premier ministre, Kalzeubé Payimi Deubet et assisté de ses proches collaborateurs que le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a reçu le Chef du gouvernement centrafricain, Mahamat Kamoun. Il a apporté un message de la Présidente de transition, Mme Cathérine Samba Panza au Chef de l’Etat. Pendant près de 45 minutes, les deux parties ont évoqué plusieurs sujets tendant à renforcer les relations excellentes entre le Tchad et la RCA. Bangui et N’Djaména ont toujours échangé en cherchant les meilleurs moyens de promouvoir une coopération bilatérale et multilatérale profitable aux deux parties. Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO qui a constamment soutenu le processus de réconciliation nationale en RCA est invité pour assister le 04 mai prochain à l’ouverture du Forum national de Bangui.
« C’est un événement tant attendu par le peuple centrafricain. Nous sommes venu porter un message de la Présidente Catherine Samba Panza à son frère, le Président IDRISS DEBY ITNO, qui comme vous le savez est Président en exercice de la CEEAC. La Présidente a souhaité que son frère qui a tant œuvré pour le retour de la paix et de la stabilité en RCA grâce à son implication personnelle dans la recherche de solutions de sortie de crise puisse venir rehausser de sa présence la cérémonie d’ouverture de ces assises qui aura lieu le 04 mai prochain. Nous en avons profité pour faire le point sur l’évolution de la situation sécuritaire, la question des élections et surtout la signature d’un accord d’engagement avec tous les groupes armés qui a eu lieu le 23 avril dernier. Il s’est félicité de cette avancée », a éclairé le Premier ministre centrafricain après son entretien avec le Chef de l’Etat.

D’importantes échéances attendent le pays. Le Forum de Bangui devait permettre aux centrafricains d’essayer de crever l’abcès qui a provoqué un douloureux ganglion à l’unité nationale. Panser les blessures sera donc le leitmotiv de tous les centrafricains qui souhaitent repartir sur des nouvelles bases solides afin de reconstruire leur pays qui a tant souffert ces dernières années, de querelles intestines qui lui ont porté des graves préjudices.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements