Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Le général Abdelkader Khalil demande à la France de revoir sa position


Alwihda Info | Par - 22 Décembre 2013 modifié le 22 Décembre 2013 - 23:16

"La France a commis une erreur de calcul et il lui appartient de revoir sa stratégie le plus vite possible"


Le général Abdelkader Khalil.
Le général Abdelkader Khalil.
Les autorités centrafricaines multiplient les déclarations sur la position jugée partiale de la France dans son intervention militaire en Centrafrique. Après le ministre de la sécurité, Nuradine Adam, qui a accusé, samedi, les soldats français de permettre aux rebelles anti Balaka de s'armer et commettre des exactions sur des musulmans, alors qu'ils procèdent au désarmement de la Séléka et de leurs partisans, le général centrafricain Abdelkader Khalil monte au creneau pour exprimer son ral bol, appelant dans une déclaration sur France 24, la France à revoir sa position avant qu'il ne soit trop tard. "La France a commis une erreur de calcul et il lui appartient de revoir sa stratégie le plus vite possible", a ainsi réagi un des manifestants proches du pouvoir en place en Centrafrique. Dimanche, une importante manifestation des partisans du pouvoir centrafricain s'st déployée dans les rues de Bangui, pour condamner les massacres perpétrés par les anti Balaka contre les musulmans d'une part, et contre les forces françaises stationnées à Bangui, d'autre part. Les manifestants accusent la France de s'allier aux forces rebelles Anti Balaka pour mater les musulmans en Centrafrique.


Djamil Ahmat
Rédaction Alwihda Info En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements