Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Le général Miskine nommé à la tête d'une coalition rebelle à son insu


Alwihda Info | Par Abdou Baya - 28 Juillet 2013 modifié le 6 Août 2013 - 22:18


Dernières images des troupes du FDPC. Mars 2013. Crédits photos : Alwihda
Dernières images des troupes du FDPC. Mars 2013. Crédits photos : Alwihda
CENTRAFRIQUE - Dans un communiqué parvenu à Alwihda, le Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC) par la voix de son vice-président, Ferdinand Mbokoto Madji dénonce l'usurpation de son nom et celle du "Général de Division Abdoulaye Miskine, président du FDPC comme chef d'Etat Major de l'Entité UFACARD (Union des Armées Centrafricaines pour la Restauration de la Démocratie)".

Le FDPC note des "multiples irrégularités survenues lors du respect des accords passés avec le Comité National pour la Restauration de la Démocratie (CNRD)" et constate des "divergences en matière d'idéologie politique et militaire dans la gestion de la crise Centrafrique".

Par ailleurs, une source du FDPC dément les allégations de Nelson Ndjadder, chef autoproclamé des FRD qui affirme "une alliance avortée" entre les deux mouvements.

Pour  Ferdinand Mbokoto madji, il y a un "manque de patriotisme et d'engouement de la part de ses différents interlocuteurs dans le règlement de la crise en Centrafrique et la libération du peuple Centrafricain", et d'ajouter que "cette situation n'étant pas de natrue à crédibiliser les ambitions nobles" du FDPC. 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements