Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique: Le groupe terroriste Anti-balaka se pérennise et élimine les peuls


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 7 Août 2015 modifié le 7 Août 2015 - 16:23


Des éleveurs peuls en Centrafrique. Laurent Correau / RFI
Des éleveurs peuls en Centrafrique. Laurent Correau / RFI
Des miliciens Anti-balaka (groupe terroriste à majorité chrétien) ont mené une attaque contre un campement d'éleveurs peuls, dans l'est du pays, tuant plus d'une dizaines de personnes.

L'attaque a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi contre des éleveurs du village Malégbassa (Est). Les Anti-balaka voulaient dérober leurs boeufs.

Des hommes appartenant à l'ex-Séléka, ainsi que des peuls, ont riposté en attaquant le village Ndoma, faisant au moins huit morts, plusieurs blessés et prisonniers parmi les habitants.

Les éleveurs peuls qui étaient à l'origine en dehors des conflits entre Séléka et Anti-Balaka, sont constamment pris pour cible depuis le début de la crise, en raison de leur appartenance religieuse et de leur riche cheptel animalier qui alimentait autrefois toute la Centrafrique.

Un grand nombre d'entre-eux qui ont tout perdu, ont du échanger leur cheptel en guise de rançon pour éviter d'être tué par les Anti-balaka et ont été forcés à l'exil, dont une partie accueilli volontairement par le Tchad voisin, avant la fermeture de sa frontière avec la Centrafrique.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements