Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Le refus du scrutin aux réfugiés, une décision "regrettable"


Alwihda Info | Par A. DANGABO MOUSSA - 15 Juillet 2015 modifié le 15 Juillet 2015 - 23:14


VOTER le 18 octobre 2015: YES WE CAN!

La décision du Conseil National de Transition (CNT), Parlement provisoire, de la République Centrafricaine de refuser le droit de vote au futur scrutin à l’ensemble des refugiés centrafricains ayant fui dans les Etats voisins (Tchad, Cameroun, Congo-Brazzaville, Congo-Démocratique, Soudan, Mali et le Nigeria…) est « regrettable », comme le souligne le Coordonnateur humanitaire de l’ONU en RCA.

Le nombre de refugiés est estimé à pas moins de 25% de la population totale. Or l’exclusion de 25% du corps électoral du futur scrutin est contraire à la démocratie, au droit international et aux recommandations du Forum inclusif de Bangui.

Le statut de refugié n’interdit pas de voter !

Le Collectif pour l’enrôlement des réfugiés Centrafricains sur la liste électorale et leur droit de vote appelle les Autorités de Transition à revenir sur leur intention et à revoir leur copie le plus rapidement possible.

Fait à Paris, le 15 juillet 2015

Le Président du Collectif
A. DANGABO MOUSSA
dangabo2002@yahoo.fr


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements