Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique. «Le sang d’un peuple est sacré»


Alwihda Info | Par Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG - 17 Novembre 2013 modifié le 17 Novembre 2013 - 16:40

Pouviez-vous finir par massacrer tous les 4.500000 habitants que nous sommes ? Sans doute la réponse à cette interrogation se martèle par un Grand NON, NON et NON. Certainement un parmi nous résistera.



Crédit photo : Sources
Crédit photo : Sources
Objet : Lettre ouverte aux ennemis de la Nation Centrafricaine.

Quand je pense à ce peuple innocent qui traverse des multiples souffrances, j’interroge les ennemis du peuple Centrafricain :

Pouviez-vous finir par massacrer tous les 4.500000 habitants que nous sommes ? Sans doute la réponse à cette interrogation se martèle par un Grand NON, NON et NON. Certainement un parmi nous résistera.

En revanche, retenez bien une chose que vos multiples actes de barbaries humaines infligées gratuitement au peuple Centrafricain sur la terre de nos ancêtres seront sanctionnés par la colère de la divinité.

Peuple Centrafricain, Dieu a dit, à moi la vengeance, mais rassure toi que les différentes souffrances humaines que tu vis depuis fort longtemps, est un vent violent qui souffle qu’au passage de ton histoire.

Pour te dire en finalité que tu gagneras la lutte de ta liberté et tes ennemis répartiront un jour à l’autre comme de la poussière, un chemin incontournable pour tout le monde.

Fait à Toulouse, le 16.11.2013

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG
Leader d’opinion, défenseur des droits de l’homme.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements