Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Les casques bleus ripostent à une attaque d’éléments armés à Zémio


- 15 Avril 2017 modifié le 15 Avril 2017 - 18:59

L’intervention des soldats de la paix a contraint les assaillants à prendre la fuite. Une mitrailleuse de type kalashnikov, des munitions et des téléphones portables ont été saisis par la MINUSCA. Les assaillants interpelés seront remis aux autorités judiciaires centrafricaines.


Des membres de la mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) patrouillent à Bangui, en Centrafrique, le 3 octobre 2015. - Anthony Fouchard/SIPA
Des membres de la mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) patrouillent à Bangui, en Centrafrique, le 3 octobre 2015. - Anthony Fouchard/SIPA
Bangui, 15 avril 2017 – Les casques bleus de la MINUSCA stationnés à Zémio, dans la préfecture du Haut-Mbomou (Sud-est de la RCA) ont été la cible d’une attaque vendredi menée par des éléments armés en cours d’identification, équipés de mitrailleuses de type kalashnikov. Les casques bleus ont riposté à cette agression qui s’est soldée par deux morts et deux détenus parmi les assaillants. Un civil a été malheureusement touché par une balle perdue lors des échanges de tir. Sa vie n’est pas en danger.
 
L’intervention des soldats de la paix a contraint les assaillants à prendre la fuite. Une mitrailleuse de type kalashnikov, des munitions et des téléphones portables ont été saisis par la MINUSCA. Les assaillants interpelés seront remis aux autorités judiciaires centrafricaines.
 
La MINUSCA dénonce également les violences perpétrées par les groupes armés dans la région Est de la RCA et répondra fermement contre toute provocation et attaque visant les casques bleus. La Mission rappelle que toute attaque délibérée contre les soldats de la paix constitue un crime de guerre passible de poursuites judiciaires.