Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Manifestation réprimée, la démocratie mise en échec en deux semaines !


Alwihda Info | Par - 11 Avril 2013 modifié le 11 Avril 2013 - 22:53


Les centrafricains manifestent contre le nouveau pouvoir. Crédits photos : Hyppolite Donossio via Twitter
Les centrafricains manifestent contre le nouveau pouvoir. Crédits photos : Hyppolite Donossio via Twitter
BANGUI (Centrafrique) - Rien de mieux pour justifier un coup d'Etat que de glisser le prétexte d'instaurer la démocratie. Quand sa passe, tant mieux, quand sa casse, il y a des questions à se poser. Comment  mettre en échec une démocratie en moins de deux semaines et quelques doigts pressés sur la  gâchette ? Une manifestation biensur, comme aujourd'hui en Centrafrique où, de sources médicales, cinq personnes ont été blessés. Et de sources non médicales ? Le bilan serait plus lourd.

L'analyste Jean Gualbert TOGBA mettait en garde il y a quelques jours dans une tribune adressée à Alwihda d'une "non assistance en personne en danger", faisant référence au peuple. Il prédisait également que le peuple se soulèverait.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements