Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Message aux patriotes Centrafricains


Alwihda Info | Par Simon Koitoua - 19 Novembre 2013 modifié le 19 Novembre 2013 - 19:30


Simon Koitoua
Simon Koitoua
Aujourd’hui, en Centrafrique, nous vivons des moments très catastrophique, tragedique et chaotique marqués par la violence menée par les criminelles qui tuent, assassinent a tour de bras sans être inquiété par la justice, un gouvernement oppressif et incapable. Les FACA, en qui nous faisons confiance, que nous appelons quand nous avons besoin d’aide, qui ont juré de nous protéger brillent par le silence coupable. Mes Généraux la patrie va très mal un sursaut patriotique pour libérer la mère patrie sous le joug du sanguinaire et trio Djotodia –Tiangaye -Nguendet qui nous empêchent de respirer, de l’eau à haute pression, des balles qui sont tirées directement sur la foule. Pourquoi ? Parce que Michel Djotodia est impopulaire et illégitime aux yeux du peuple Centrafricain. Aujourd’hui, des centaines de milliers de personnes sont morts et portées disparues à Bangui, et il existe des mouvements de résistance dans de nombreuses autres villes qui dénoncent la violence de cette horde, qui sont complètement arbitraire et qui vont contre tout principe démocratique. Chaque jour, il devient plus clair que nous sommes exposés et sous menaces des bêtes de la seleka qui massacrent le peuple , tandis que les tueries et enlèvements sont devenues monnaies courantes pour Djotodia et sbires .Des milliers d’images atroces, des vidéos et des histoires personnelles des crimes de guerres et crimes contre l’humanité planifiée par le vampire Djotodia, le but est l’extermination de la jeunesse. Vous verrez des images d’une fille seule, battue, insultée et violée par les bandits de grand chemin la seleka de Michel Djotodia.

Cette violence contre les générations qui sont l’avenir de notre beau pays n’est plus tolérable. . Du coup, aujourd’hui, nous sommes unis. Aujourd’hui, nous nous battons. Aujourd’hui, nous résistons quelques soient le prix à payer et soyez prêts. Aujourd’hui, nous sommes unis. Aujourd’hui, nous sommes Un. Notre idéologie est la liberté et la démocratie. Nous sommes des personnes de tout âge, contre un gouvernement qui ne respecte pas les principes d’une véritable démocratie et incompétent. Nous devons continuer la lutte tant sur le plan militaire que politique a l image de la résistance française hier face aux NAZI, les anciens en activité ou la retraite doivent nous aider à lutter contre les envahisseurs djihadjistes Tchado-soudanais! Malheureusement, le faible Tiangaye ignore tous ceux qui sont morts et blessés par suite de l’application brutale de la seleka. Cette lettre est notre cri, notre appel à vous, à nous aider, à nous rejoindre dans notre protestation pour la phase finale de libération de la Centrafrique. S’il vous plait, montrez à Djotodia que nous ne sommes pas seuls. Montrez- lui que les manifestants gagnent toujours. Avec les enlèvements et liquidations, les habitants de Bangui implorent la protection française. La neutralisation de Djotodia doit être la préoccupation quotidienne de chaque Centrafricain! Lançons un appel patriotique à tous Centrafricains à chaque compatriote partout dans le monde à dénoncer sur les réseaux sociaux et les banderoles : Djotodia Génocidaire du peuple Centrafricain, Criminel de Guerre, Violeur , Voleur ?

Au nom de la paix, de la liberté du peuple Centrafricain Djotodia doit partir.

Simon Koitoua.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements