Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Centrafrique : Mise au point des F.R.D


Alwihda Info | Par François Nelson NDJADDER - 18 Mars 2015 modifié le 18 Mars 2015 - 11:24

MISE AU POINT DU PRÉSIDENT DES FORCES RÉVOLUTIONNAIRES POUR LA DÉMOCRATIE A LA PRÉSIDENTE CENTRAFRICAINE CATHERINE SAMBA PANZA


François Nelson NDJADDER INTERPELLE LA PRÉSIDENTE CATHERINE SAMBA PANZA

Centrafrique : Mise au point des F.R.D

Madame La Présidente ;
Les Forces Révolutionnaires Démocratique sous ma direction François nelson NDJADDER ,se permettent aujourd'hui de vous écrire afin de relever un certain nombre de contre- vérités que vous avez véhiculées à leur endroit dans l'opinion;et bien plus,de vous apporter certaines clarifications,sur des sujets et questions d'intérêt national,qui manifestement vous échappent .

Nous tenons tout d'abord Madame la présidente à vous exprimer notre surprise et étonnement ,à la suite des propos de dénigrement et d'insultes tenus par vous auprès de certains de vos proches vis-à -vis de notre Responsable Monsieur Nelson Ndjadder . Aussi,tenons nous à vous rappeler que non seulement une telle attitude est indigne d'une personnalité de votre dimension ;mais aussi et surtout,ce que vous semblez ignorer c'est que, M François Nelson Ndjadder ne mène pas le combat politique dans le but d'obtenir un strapontin ministériel .Il mène ce combat loyal et noble ,non seulement pour consolider la cohésion sociale et nationale en Centrafrique entre nos concitoyens chrétiens et musulmans qui doivent et devraient compter dans la nouvelle République qui se construit;mais aussi et surtout,son combat est pour la jeunesse centrafricaine ,abandonnée à elle-même par des politiques véreux et égocentriques dont vous êtes l'incarnation .Une jeunesse qui n'accepte plus se faire manipuler pour des teeshirts et billets de 5000 voire 10000 FCFA brandis par des Hommes et Femmes politiques incompétents et corrompus ,ayant démontré leurs limites ,voire incapacité chronique aux yeux de la Communauté internationale.

Madame La Présidente de Transition,mon mouvement sous mon impulsion a toujours contesté votre soi-disante élection .Pour nous,c'était une vaste imposture savamment orchestrée et mise en scène à coup d espèces sonnantes et trébuchantes par vos mentors .Raison pour laquelle,nous FRD ne reconnaissons pas votre légitimité .

Les forces révolutionnaires et démocratiques sous ma houlette,prennent acte de cet ostracisme ,et vous rassurent qu'elles ont entendu le message.Mais rassurez -vous Madame la Présidente ,nous ne sommes demandeurs d'aucun poste et célà est plutôt à notre honneur,vu l'incurie de votre système .

Nous prenons solennellement à témoin la Communauté internationale Madame La Présidente ,et vous réitérons fermement notre détermination en faveur de la République et ses valeurs.Votre attitude Madame la Présidente relève de la lâcheté ,et ceci n'est sans doute que la résultante des basses intrigues de votre entourage,qui pour continuer à profiter et bénéficier de vos faveurs,vous trompe et manipule sur les mobiles de mon combat.Selon ses courtisans,mon combat n'a pour seul et unique objectif: que la vengeance de feu Le Général Ndjadder Bedaya François assassiné faut-il le rappeler par:l'ancien président François Bozizé Yangouvonda et votre super cousin Jean Jacques Demafouth avec la complicité du lieutenant colonel Damango Guy Bertrand et le capitaine Ngaya Anatole .Nous aimerions savoir jusqu'à quand allez-vous continuer à protéger certains de ces assassins tapis dans votre entourage .
Madame La Présidente ,Nous restons convaincus et mettons d'ailleurs tout en œuvre ,pour que justice soit rendue tôt ou tard ,concernant l'assassinat du Général NDJADDER BEDAYA FRANÇOIS et autres personnalités assassinées lâchement .Notre détermination pour que justice leur soit rendue reste intacte et personne ne se mettra en travers de notre chemin.Puisque,il est très facile d'assassiner un être humain et de voir les commanditaires circuler librement .Nous irons jusqu'au bout dans cette quête de la justice et rien ne pourra nous dissuader.

Mon engagement en politique,est un pied de nez adressé à la vieille classe politique incompétente et corrompue que vous incarnez à perfection .C'est aussi,un challenge pour des responsables à l'esprit tordu et borné comme vous,Oui ,Madame la Présidente ,la jeunesse peut aussi gouverner et diriger.Elle peut même mieux faire.C'est l'essence même de mon combat.Je ne vous demande pas de me nommer dans votre gouvernement .Épargnez-moi de ce fardeau et ignominie. Je n'ai nullement l'envie de paraître aux yeux de mes compatriotes comme un opportuniste intéressé .Ce n'est pas ma conception de la politique.Je me bats pour la démocratie et la bonne gouvernance. Ce sera au peuple en général et la jeunesse en particulier d'en décider le moment venu .Nous n'utiliserons jamais les jeunes et les centrafricains comme boucs émissaires pour satisfaire nos ambitions personnelles.Nous n'exploiterons jamais la misère du petit peuple pour conquérir le pouvoir et nous servir comme la plupart des politiciens véreux en place depuis des décennies l'ont et le font.En ce qui nous concerne,les FRD via ma modeste personne réfléchissent très sérieusement à l'éventualité d'une candidature aux élections présidentielles et législatives futures et ce,contre vents et marrées .Seul moyen à notre sens,d'apporter notre contribution à notre pays et changer le cours des événements .Vous et vos courtisans Madame la Présidente n'êtes pas propriétaires de la République centrafricaine.

Madame La Présidente ,Nous n'avons rien après votre personne et vous le savez.Au contraire,nous avons beaucoup de respect à votre égard .Nous en voulons tout simplement à votre mode de gouvernance et à votre incapacité à gérer le pays et la transition .Ma position radicale s'explique aussi par des propos radicaux que vous avez tenu lors des messes de minuit avec vos courtisans.Affirmant que le pouvoir ne doit pas quitter le bord du fleuve;sinon vos plans tomberons dans l'eau.Affichant ainsi votre détermination à ce que le pouvoir reste dans votre ethnie les "gbanziri".

C'est à cause de ces réflexes d'une autre époque ,que le pays continue à souffrir: ethnicisme,tribalisme ,favoritisme,coptage,copinage etc etc.Prenez de la hauteur Madame La Présidente .Évitez des attitudes qui vous ridiculisent et rabaissent.Comment pouvez-vous en tant que Chef d'Etat signer un décret censurant la diffusion de la musique d'un chanteur à la radio-télévision nationale?Cessez de rabaisser le pays.Vous avez mieux à faire.
Ne restez plus cloîtrée Madame la Présidente dans votre luxueux bureau.Allez vers les populations qui ont besoin de votre réconfort et assistance.Allez dans les camps de fortunes à l'instar, de l'aéroport dans les Églises du côté du fleuve Zongo,au Cameroun,au Tchad et mettez en place,un plan de retour de ces exilés chez eux.Ce sont aussi des centrafricains qui ont besoin ,d'être intégrés dans le processus de réconciliation .Cessez de faire une fixation sur ma modeste personne.
Nous restons engagés au processus de réconciliation pour une Centrafrique unie.Mais pas n'importe comment.Mon parti les FRD ,persiste et signe dans sa volonté ,de voir justice rendue,pour tous les crimes et assassinats commis en Centrafrique.Condition siné qua none pour parler de réconciliation .Car réconciliation n'est et ne saurait être synonyme d'impunité .

Excellence; nous vous prions de croire ,à l'expression de notre très haute considération .

Fait à Paris;17 Mars 2015
Pour les FRD: François Nelson Ndjadder

Ampliation :
-Président de la République française : M François Hollande .
-Secrétaire général des Nations-Unies:M Ban Ki Moon.
-Président des États -Unis d'Amerique: M Barrack Obama.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements