Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Centrafrique : Non à la Candidature de NGUENDET


Alwihda Info | Par Simon Koitoua - 14 Janvier 2014 modifié le 14 Janvier 2014 - 22:14


Nguendet, le Président du CNT aujourd'hui, entouré de sa garde rapproché lors d'une rencontre avec l'armée centrafricaine. Photo : Diaspora Media
Nguendet, le Président du CNT aujourd'hui, entouré de sa garde rapproché lors d'une rencontre avec l'armée centrafricaine. Photo : Diaspora Media

Par Simon-Koitoua

Nous ne t'oublierons jamais le criminel Michel Djotodia. Les Centrafricains déplorent le faite que Djotodia, "criminel" n'ait pas été traduit devant la justice internationale.
 
Djotodia était un criminel, responsable de l'assassinat des Centrafricains et nous espérions qu'il comparaisse devant la Cour pénale internationale (CPI) en tant que criminel de guerre, alors que. Notre peuple vit un moment historique avec la disparition de ce criminel aux mains couvertes de sang des Centrafricains. Des mois d'impunité" en Centrafrique sous la nébuleuse seleka .Djotodia avait été contraint à la démission par le peuple Centrafricain et sommet des chefs d’Etat de la CEEAC ayant conclu à la "responsabilité directe et ou indirecte" mais personnelle dans le massacre de centaines de civils Centrafricains par cette bande seleka. Selon une source au sein du gouvernement fantôme, "pour les milliers de victimes de violations, la disparition de Djotodia sans qu'il ait comparu en justice amplifie leur tragédie". "Sa disparition est un triste rappel supplémentaire que des mois d'impunité de fait n'ont rien fait pour faire avancer la paix entre les Centrafricains. Nous vous invitons à sortir massivement pour une marche de protestation contre la mascarade électorale en Centrafrique. Comme vous le savez au cours des élections des conseillers nationaux de mars dernier le pouvoir du sanguinaire et vampire Djotodia a porte à la manipulation et l’intimidation de la fraude a un niveau de loin supérieur a ce que nous avons connu jusque la.
 
Les candidats de l’opposition viennent de faire preuves de l’appui de tous les Centrafricains d’origine et ont exigé le retrait de l’ancien Président du CNT Alexandre NGUENDET de la course car il a cautionné cette tragédie sans quoi ils ne participeront pas aux élections.

Simon Koitoua.
Simon Koitoua.
Au lieu de profiter de cette perche pour assurer un minimum de crédibilité aux élections dans ce moment dur que vit le peuple Centrafricain la fuite en avant de NGUENDET est compris par les vrais Centrafricains. Il doit retirer sa candidature. Que la Centrafrique donne au monde cette image ridicule d’un pouvoir aux abois prédateur obscurantiste et arrogant. Refusons que monsieur NGUENDET et son clan la seleka maintiennent les 5 millions de Centrafricains.
 
ENSEMBLE ARRACHONS NOTRE LIBERTÉ CAR SEULE LA LUTTE LIBÈRE !
 
Centrafricaines ,Centrafricains , ou que vous soyez , en Amérique , en Europe, en Afrique , organisez –vous et allez devant vos Ambassades respectives crier votre ras- bol .
 
Dix mois de pillages, d’assassinats, d’humiliation, de clanisme, de misère et de farces électorales ….CELA SUFFIT !!!
 
ENSEMBLE BRISONS NOS CHAINES. LE TEMPS DE LA LIBÉRATION EST VENU !
 
Vive la nouvelle Centrafrique sans les traitres de la république unie et prospère.