Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Polémique sur l'auteur des accusations de détournements contre le chef de la garde présidentielle


Alwihda Info | Par Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG - 1 Octobre 2013 modifié le 1 Octobre 2013 - 23:38

On m’accuse maladroitement d’être à l’origine d’une publication sur ma page face book accusant le Général Justin HASSAN, Directeur Général de la Sécurité Présidentielle d’être complice de détournement des fonds alloués par le Trésor Public pour la confection de la médaille de prestation de serment de Monsieur Michel DJOTODJIA Président de la Transition.


Centrafrique : Polémique sur l'auteur des accusations de détournements contre le chef de la garde présidentielle
COMMUNIQUE DE PRESSE

En ma qualité de défenseur des droits de l’homme j’ai pris position pour dénoncer les différentes violations abusives des droits de l’homme où mes compatriotes sont victimes en République Centrafricaine. A l’issue de mes différentes prises de positions à ce jour, je suis sous tension de plusieurs menaces et des accusations infondées venant de la part des autorités actuelles de BANGUI.

En effet, on m’accuse maladroitement d’être à l’origine d’une publication sur ma page face book accusant le Général Justin HASSAN, Directeur Général de la Sécurité Présidentielle d’être complice de détournement des fonds alloués par le Trésor Public pour la confection de la médaille de prestation de serment de Monsieur Michel DJOTODJIA Président de la Transition.

Je voudrais garantir une fois de plus les autorités de BANGUI que ce message dont ils font allusion n’est pas mon œuvre, j’ai pu recevoir ce message comme toutes personnes par le canal de Monsieur ALAIN MEGBA via Face book. Pour toutes investigations permettant la manifestation de la vérité,

J’invite vivement ceux qui m’accusent de se rendre sur ma page face book pour constater les faits de vérités.

Compte tenu de la gravité de cette accusation et même les risques qui l’accompagnent, je voudrais prendre l’opinion nationale et internationale à témoin des conséquences qui peuvent produire directement sur ma personne et celle des membres de ma famille qui vivent à Bangui.

Le combat de la défense des droits de l’homme que je mène, ne s’inscrit pas en ennemi de la Nation ni en spécialiste d’accusation et de calomnie.

Fait à Toulouse, 01. 10. 2013

Godfroy- Luther GONDJE- DJANAYANG
Leader d’opinion et défenseur des droits de l’homme.
Représentant de l’ Association « Touche pas à ma Constitution » en France


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements