Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Samba-Panza doit consulter la diaspora avant de former son gouvernement


Alwihda Info | Par Michel CHANTRY - 7 Mai 2014 modifié le 7 Mai 2014 - 00:35


par Michel CHANTRY,

Catherine Samba-Panza, présidente centrafricaine. Crédit photo : Sources
Catherine Samba-Panza, présidente centrafricaine. Crédit photo : Sources
Mon cher Jean-Marie Guekassa Zimbi, j'ai demandé à Mme Samba-Panza d'arrêter de faire ce cinéma, ce cirque, de sortir de cette tradition Centrafricaine qui consiste à se partager le gâteau pour éviter d'apporter des vrais solutions aux vrais problèmes, récurrents de notre pays. En effet, Mme Samba-Panza vient de dire qu'elle va former un gouvernement inclusif et représentatif. Une formule creuse. Aussi elle a demandé aux Centrafricains de se serrer la ceinture, une autre formule creuse. Jean-Marie, je ne connais pas un seul fabricant de ceintures, capable de fabriquer une ceinture à la taille d'un Centrafricain affamé depuis tous ce temps, peut-être que toi-même mon cher bien-aimé frère tu as déjà reculé à de multiples reprises de dernier trou de ta ceinture. Pour beaucoup, ce trou est à proximité de la boucle. Encore plus insensé, après 16 mois de pouvoir DJOTODIA-Samba-Panza, dans ce pays de près 4millions d'habitants dont seulement moins de 10.000 fonctionnaires, l'Etat est incapable de verser des salaires. Que dire des 4millions de Centrafricains qui n'ont ni aides, ni produits agricoles, ni industries, ni bricoles, ...Nos étudiants et Ambassades à l'étranger. Jeune homme, réfléchis un peu et fais une analyse accompagnée de proposition au lieu de balancer des bouts de phrase car cela fait comme si tu l'as entendu quelque part, donc argumente. Je suis sûr que tu es capable de répondre par "lui-là il veut dire quoi, toi-là tu veux dire quoi" pour éviter de répondre aux vraies questions. Avec cette insécurité chronique, cette absence de perspective, ayons le courage, l'honnêteté, la dignité de se remettre en cause. J'ai fait une proposition claire et concrète, je constate, que de ton côté, tu sembles spécialisé dans des petites réflexions, sans tête ni queue sur des propositions, des réflexions profondes des autres. J'ai hâte de te lire, de voir ce que toi, tu proposes, c'est juste un exercice de réflexions. En tout cas, si Mme Samba-Panza persiste à prendre les mêmes et recommencer, je vous souhaite bonne chance. C'est un débat d'idées et non des attaques d'individus.
 
Michel CHANTRY, porte-parole des SANS-VOIX, c'est à dire des petites mains Centrafricaines, Lyon, le 06/05/2014.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements