Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SPORTS

Centrafrique: Sauvons le Handball…


Alwihda Info | Par Terence GAVENNE - 9 Août 2016 modifié le 9 Août 2016 - 11:39

La fédération centrafricaine de handball, depuis 2011, éprouve des difficultés pour son fonctionnement. Le renouvellement du bureau fédéral dont le mandat est déjà expiré depuis juin 2015, éprouve également des difficultés. Et pour cause ?


Devoir de mémoire

La refondation et redynamisation du handball en Centrafrique remonte dans la période de 2003 à 2011, où M. Didace SABONE était élu à la présidence de la fédération centrafricaine de handball, en juillet 2003. Très rapidement, le président élu a tout mis en œuvre avec l’appui des anciens handballeurs et des sympathisants pour faire renaitre cette discipline qui était presqu’oublié et ne se pratiquait que pour se maintenir en forme. Le premier mandat de Didace SABONE était axé sur des séries de formation à tous les niveaux dont l’accent était mis sur la pratique du handball à la base notamment avec des pépinières. Cette vision a porté des résultats et a connu l’agrément de plusieurs enfants et jeunes handballeurs dont certains évoluent dans la sous-région Afrique Centrale et ailleurs…. Le recyclage des arbitres et entraineurs sur les nouvelles règles des jeux aux normes internationales. Le tout couronné par des compétitions nationales tant à Bangui qu’en provinces « le FESTIHAND » (Festival de Handball). Un réveil qui a impressionné l’handballeuse franco-centrafricaine, Bertille BETARE, qui a effectué une descente à Bangui et à Mbaiki, pour constater cette renaissance du handball en Centrafrique. Clin d’œil également sur l’organisation à Bangui, du tournoi « Challenge Trophy » en 2008 où la RCA a occupé la deuxième place suite à sa défaite en finale face au Congo-Brazzaville , sur le tartan du complexe sportif Barthelemy BOGANDA, en présence d’un public venu en masse.
En juin 2011, un nouveau bureau fédéral a été élu, présidé par Dr. Patrick NINGATA DJIKA … c’est la continuité…avec des résultats peu convaincants qui se justifieraient par un manque de lobbying et surtout l’inefficacité des membres élus pour définir ensemble un programme de développement du handball après la refondation faite par Didace SABONE. Le coup d’état du 24 mars 2013 va freiner toutes les activités pour quelques temps avant une relance timide et l’insécurité sur toute l’étendue du territoire national sous l’emprise des rebelles de la coalition seleka. L’équipe NINGATA a fait de son mieux pour maintenir les jeunes en forme…et de participer au tournoi challenge trophy en 2012 à Ndjamena (TCHAD) et à Kinshasa (RDC) en 2016.
Quatre voire Cinq ans passées, le moment est venu de renouveler le bureau fédéral tant convoité en 2011, par Tahiri ZEINOU ZED, ancien handballeur, président du collectif des vétérans de handball (VETEHAND). Soutenu par plusieurs clubs de la ligue de Bangui et des provinces, M.ZED veut apporter aussi sa contribution pour redonner une nouvelle ère au handball dans le pays. Il reconnait les bienfaits de M.Didace SABONE, ainsi que quelques réalisations de M.NINGATA ; il pense pour sa part qu’il peut apporter un plus pour permettre aux jeunes de s’épanouir davantage.
LA QUERELLE AUTOUR DU RENOUVELLEMENT DU BUREAU FEDERAL…
Tahiri ZEINOU ZED, veut devenir président de la fédération centrafricaine de handball. Mais depuis 2011, il n’y parvient pas. Et pour cause : Des anciens dirigeants de la fédération et des clubs ne veulent pas de lui à la présidence de cette fédération .Mais pourquoi ? Telle est la grande question. En quoi est-il gênant s’il était élu président de la fédération centrafricaine de handball ? Ces anciens dirigeants ont-ils peur de quoi ?
Tahiri ZEINOU ZED réaffirme qu’il à des ambitions pour rehausser le niveau de la discipline avec l’appui de tous les handballeurs sans exceptions. Ses ambitions sont exprimées dans sa profession rédigée en 2011 et révisée en 2016. Au regard des querelles le candidat ZED, est toujours serein!
Tout devait être repris le 7 aout 2016, sur instruction de la Confédération Africaine de Handball (CAHB), mais en ce jour dominical du 7 aout, l’une des salles de conférence du complexe sportif Barthelemy BOGANDA, s’est transformée à une tribune d’insultes et d’incompréhension sur les profils des délégués dument mandatés pour les scrutins. Les deux commissaires de la Confédération Africaine de Handball (CAHB), venus superviser les élections notamment le secrétaire général de la CAHB, Charles OUMBOUMAHOU sont rentrés déçus.
C’est une nouvelle CRISE, au sein de cette fédération. L’on pourrait s’attendre à une sanction de la CAHB à l’encontre de la République Centrafricaine. Si une telle décision était prise, les jeunes handballeurs ne sauront plus à quel dirigeant se vouer pour leur avenir en handball.
Que cessent les querelles et les haines entre les protagonistes de ZED et de NINGATA. Il est inadmissible de voir des personnalités sportives se détester et s’insulter sans retenue en présence des personnalités sportives étrangères venus les aider pour élire un nouveau bureau fédéral. M.Didace SABONE qui a fait son temps de juillet 2003 à juin 2011 doit cesser avec ses coups bas et son ingérence dans ce qui ne le concerne pas, en lieu et place du candidat NINGATA, dont le but est de nuire au candidat Tahiri ZEINOU ZED. M.SABONE doit, en principe jouer le rôle d’arbitre pour ramener chacun des candidats sur le bon chemin à travers son expertise en la matière après 8 ans passés à la présidence de la Fédération Centrafricaine de Handball. « Le sport uni les peuples ». Pourquoi ne chercherait –il pas à unir tous les handballeurs anciens comme jeunes, pour définir des stratégies de promotion de cette discipline ?
Si Patrick NINGATA DJITA est reconduit pour un deuxième mandat ou Tahiri ZEINOU ZED, l’un doit tendre la main à l’autre pour solliciter son appui pour le développement du handball centrafricain.
Puisse l’esprit du Fair Play et de solidarité olympique régner dans les cœurs de tous ceux qui veulent apporter leur contribution pour le relèvement du handball en Centrafrique.
Il faut sauver le handball

Dossier à suivre
Terence GAVENNE


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements