Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Centrafrique : Un avocat au barreau de Paris interpelle la ministre de la Justice


- 28 Janvier 2014 modifié le 28 Janvier 2014 - 11:27


Centrafrique : Un avocat au barreau de Paris interpelle la ministre de la Justice

Lettre adressée à Madame la Ministre de la justice - Bangui – République Centrafricaine -

Madame la Ministre,
 
À l’initiative des associations centrafricaines, je vous adresse cette lettre afin de vous demander déférer à la procureure de la Cour pénale internationale le dossier concernant la situation de la minorité musulmane en Centrafrique signalée par Amnesty International et bien d’autres ONG.
 
Cette lettre constitue un nouveau signal de la volonté des victimes de lutter contre l’impunité des auteurs des crimes commis en Centrafrique.
 
C’est aussi un appel aux pays membres du Conseil de sécurité à s’engager en ce sens, alors que les exactions commises, en particulier par les précédents régimes et leurs partisans nommés Anti-Balaka et certains ex-Faca et ex-seleka, atteignent une ampleur et une gravité sans précédent.
 
Les associations ont réuni suffisamment d’éléments de fait montrant que des crimes de guerre, des crimes de génocide et des crimes contre l’humanité ont pu être commis en Centrafrique.
 
Les associations souhaitent que la CPI puisse être saisie du dossier Centrafricain afin que justice soit faite.
 
Dans l’attente d’une suite, je vous prie d’accepter, Madame la Ministre, mes meilleures salutations .
 
Fait à Paris, le 27 janvier 2014
Maître Abdou DANGABO MOUSSA

Abdou DANGABO MOUSSA
AVOCAT
Adresse : 102, Rue la Boétie Tél. : 01.40.75.01.60
75008 PARIS Fax : 01.40.75.01.19
Officiel



EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements