Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Centrafrique : Un collectif condamne l'assassinat de Saleh Dido


- 7 Mars 2014 modifié le 7 Mars 2014 - 07:29


COMMUNIQUE N°033/14

Le Collectif Touche pas à Ma Constitution condamne avec force le lâche assassinat de Saleh DIDO, un digne fils du pays. Les auteurs de ce crime qui voudraient créer une crise interconfessionnelle qui n’existe que de nom.
 
Le Collectif condamne avec la plus grande fermeté ces tueries, qui désormais ont pour lit l’impunité et le chao ambiant, et par la même occasion l’impartialité du Gouvernement ainsi que de la France.
 
Depuis Mars 2013, date de la prise de pouvoir de la rébellion SELEKA, le Centrafrique a perdu à tour de bras, nombre de ses filles et fils parmi lesquels des plus brillants et maintenant un Centrafricain symbolisant la laïcité de l’État et la tolérance dans cette localité du pays.
 
Le Collectif Touche Pas à Ma Constitution demande, par ailleurs au gouvernement de tout mettre en œuvre pour que les responsables de ce crime odieux soient arrêtés et qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.
 
Coordonnateur Général Adjoint
Gérard Nga BOUKANGA GONOGUELE


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements