Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : Un ex-ministre français cite en direct la "France-Afrique"


Alwihda Info | Par - 6 Janvier 2014 modifié le 6 Janvier 2014 - 10:10


FRANCE - Dans les médias français, on qualifie ce "lapsus" de gênant. L'ancien ministre français des Affaires Etrangères, Bernard Kouchner a affirmé -en parlant de l’Angleterre- que « ce qui aurait été bien c’est qu’ils viennent avec nous en Françafrique », au lieu de Centrafrique, lors d'une intervention sur la chaîne française BMFTV.

L'intervention en Centrafrique a amené plusieurs analystes à décrire les dessous de l'opération Sangaris, dont une télévision russe qui y a consacrée un reportage.

« Le monde n’est pas dupe. Vu la situation dans laquelle se trouve le pays, la façon dont la population musulmane se fait massacrer par les milices chrétiennes, c’est que la France s’est engagé pour d’autres raisons. Le but de la France est clairement de contrôler les réserves d’or, de diamant et d’uranium présentes dans le sous sol de la Centrafrique, pays dans lequel Areva, Total, Bolloré, France Télécom dictent déjà leurs lois ! », souligne Halal Book.

Djamil Ahmat
Rédaction Alwihda Info En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements