Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : l’Eglise catholique de Fatima attaquée à Bangui, 10 morts dont 1 abbé


- 29 Mai 2014 modifié le 29 Mai 2014 - 12:09

Bangui le 28 mai Kangbi-ndara.net / Dix personnes dont un abbé catholique ont trouvé la mort hier suite à des violences perpétrées hier en début de soirée à l'Eglise Catholique de Fatima (Bangui). Un groupe d'individus assimilé à la Séléka est pris pour responsables de ces actes.


 D'après plusieurs sources contactées par Kangbi-ndara.net, il s'agit d'un groupe de musulmans assimilé aux éléments de l'ex Séléka qui aurait jeté une grenade dégoupillée dans l’enceinte de l’Eglise Catholique de Fatima, abritant depuis l’intensification de la crise de milliers de déplacés internes. La grenade aurait causé la mort de plusieurs personnes et une dizaine d'autres personnes seraient égorgées devant la clôture de l’église tandis qu'une vingtaine de personnes aurait été kidnappée par les agresseurs.

L'Abbé Paul-Emile Nzalé de l'Eglise Fatima a succombé très tôt à ses blessures et le prêtre italien qui officie dans cette église est présentement grièvement blessé.

D'une source hospitalière internationale, le bilan provisoire ferait plus de soixante morts et de nombreux blessés (Ndlr : ce lourd bilan est avéré faux ce matin 29 mai et non conforme aux chiffres donnés par plusieurs sources concordantes dont l'Archévèque de Bangui Mgr Nzapalainga qui atteste dix morts dont un abbé ).

Les élicoptères de la force française Sangaris patrouillent actuellement le secteur. Par contre, les habitants de Fatima et ses environs accusent la MISCA Burundaise de laisser faire les agresseurs par ce que celle-ci aurait été prévenue.



1.Posté par Ali sylla le 04/06/2014 07:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
b1 fait pour les chretien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements