Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique: le Premier ministre Sarandji ferme certains départements ministériels après une descente inopinée


Alwihda Info | Par Lionel ZOUMIRY - 8 Avril 2016 modifié le 8 Avril 2016 - 19:38


Centrafrique: le Premier ministre Sarandji ferme certains départements ministériels après une descente inopinée
Le nouveau Premier ministre centrafricain, Professeur Simplice Mathieu Sarandji qui vient à peine de prendre ses fonctions il y a 48 heures , a fait une descente inopinée ce vendredi 8 avril 2016 dans certains Départements ministériels pour se rendre compte de l'effectivité de présence des fonctionnaires et agents de l'Etat sur les lieux de leur travail, aux heures prévues par la loi. En premier lieu, c'était aux ministère des Eaux et Forêts, Chasse et Pêche et ensuite celui de l’environnement, deux département dont le Premier ministre a émis un constat malheureux alors que personne n’était présent au bureau. Enervé, le premier ministre a barricadé les portails.

Selon les informations recueillis auprès des cadres desdits Départements, dès l'arrivée du premier ministre à 8h30, le personnel n'était pas présent au travail. Le Premier ministre a sillonné certains bureaux qui sont restés fermé. Tellement énervé, Simplice Mathieu Sarandji a ordonné la barricade des portails du département des Eaux et Forêts, Chasse et pêche et du département de l’environnement avant de quitter les lieux.

Pour les observateurs qui ont salué ces faits, il est souhaitable que des actions puissent continuer dans ce sens afin de remettre de l'ordre dans l'administration. Après son passage, le premier ministre a été applaudi pour ce travail qui vise à pousser les fonctionnaires de l’Etat à respecter les heures du travail. En attendant, d'autres institutions de l'Etat seront visées par cette même action dans les jours à venir. Autrement dit, les fonctionnaires et agents de l'Etat qui ne veulent pas travailler ces derniers temps pour attendre la nomination des nouveaux membres du gouvernement, seront surpris des dispositions qui seront prises pour les remettre au travail. A bon entendeur!


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements