Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Centrafrique: le pays dans lequel coule le lait et le miel dans le sang des centrafricains


Alwihda Info | Par CCPR - 17 Mars 2017 modifié le 17 Mars 2017 - 03:58

Le Président Touadéra, le Ministre d'Etat Conseiller Spécial Mr Fidèle Gouandjika et le Ministre des Finances et du Budget Mr Henri-Marie Dondra sont coupables de Trahison du Peuple Centrafricain.


Le Président Touadéra, le Ministre d'Etat Conseiller Spécial Mr Fidèle Gouandjika et le Ministre des Finances et du Budget Mr Henri-Marie Dondra sont coupables de Trahison du Peuple Centrafricain. Le silence des partis politiques et des Députés sur toutes les questions qui passionnent et interpellent les Centrafricains est très inquiétant et n'augure rien de bon pour l'Avenir. Le Renouveau tant réclamé par le peuple est bâillonné par une classe politique déjà formatée dans un système de prédation et de privation du peuple centrafricain. Et cela se fait sans Honte, sans Respect des Institutions internationales et des Généreux donateurs internationaux.

Le CCPR appelle tous les Centrafricains à poursuivre cette mobilisation patriotique, seul moyen d'écarter définitivement des aventuriers qui attendent les périodes électorales pour venir promettre aux centrafricains, l'école, l'hôpital, les trains, les avions. Touadéra est un mathématicien, il sait calculer son salaire avec une hausse exponentielle et explosive de +85,67% par rapport à Bozizé et +39,28% par rapport à Catherine Samba-Panza. Mais la hausse de salaire est de combien durant ces mêmes périodes? Les 70910000 francs de Mr Karim Meckassoua Président de l'Assemblée Nationale constituent-ils le prix de la paix présidentielle et gouvernementale?

Centrafricaines, Centrafricains: quel bilan faites-vous à l'issue de cette première année de mandature dont le Président mériterait ce carat de cola, de goro? Sûr Touadéra a donné la cola (DE) à Meckassoua, cette pratique qui avait miné toute l'Administration centrafricaine, goro na goro.
Les réactions et commentaires recueillis des internautes:
"Jean Kalimsi

La publication récente des salaires des certains hauts responsables de l’Etat failli de Centrafrique donnera certainement du grain à moudre à tous ceux qui souhaitaient depuis longtemps adosser des chiffres à l’idée selon laquelle en République Centrafricaine (RCA), la politique qui nourrit bien ceux qui la pratiquent est d’abord et avant tout une affaire de gangsters.

Dans ce pays des "records négatifs" faire de la politique est éminemment plus lucratif que n’importe quelle activité. Comme cela a été mentionné dans un post d’Habib Daouda, le président de l'Assemblée Nationale de la RCA perçoit un salaire net mensuel de 7.091.000 FCA. Ce qui équivaut à un salaire annuel net de 85.092.000 de FCA soit 138.122 US Dollar.

Aux Etats-Unis le " House Speaker " lui, reçoit un salaire net annuel d’environ 203 098. Lorsqu’on compare les deux situations on constate que la RCA qui est le pays le pauvre de la Terre (GLOBAL FINANCE) accorde au président de son Assemblée Nationale un salaire net qui n’est que de seulement 30% inférieur à celui de son homologue Américain. Ceci sachant que les Etats-Unis sont la première puissance économique mondiale. Qui de raisonnable peut accepter cela ?
Quant au président de la RCA, son salaire net se chiffre à 2.411.326 mais sans les frais spéciaux qui sont des sommes colossales.

J’espère que les Centrafricains prendront dans les prochains jours le control des rues pour demander l’arrêt de ce hold-up. En effet, tant que les Centrafricains trouveront normal que les politiciens perçoivent de tels salaires, la renaissance de leur pays n’aura jamais lieu car un pays ne se construit pas avec des politiciens grassement payés mais avec des enseignants, des professeurs, des médecins… correctement payés.

Aujourd’hui celui qui empoche annuellement ces 138. 122 US Dollar est Karim Meckassoua. Ce monsieur qui, théoriquement, n’appartient à aucun parti politique avait été élu à la tête de l’Assemblée Nationale de la RCA après avoir promis aux députés qu’il offrirait à chacun d’entre eux un véhicule. Selon LA LETTRE DU CONTINENT, le président Congolais Denis Sassou Nguesso était l’architecte de cette imposture.

Pourquoi plus sept millions de F CFA par mois pour une seule personne dans un pays si pauvre où "les salaires des 26 000 fonctionnaires et agent de l’Etat failli qui subsiste sur ce territoire sont payés depuis plusieurs années par la communauté internationale" ? Que fait-il de si rare pour mériter ces sept millions de F CFA mensuels ?
Enfin, l’organigramme de l’Assemble Nationale affiche quatre postes de Vice-présidents mais dans le document publié par les services du ministère des Finances, il n’est prévu que les salaires de trois vice-présidents : Pourquoi cela ?
OUBANGUIENNEMENT,
JK
Romeo Gribingui Analyse pertinente mon cher Jean Kalimsi. Au peuple de réclamer des comptes à ces prédateurs.
Christian Dondra Une disparité incompréhensible dans le traitement des hauts cadres du pays. On parle souvent de mimétisme institutionnel en faisant référence à la France. Les chiffres récemment publiés traduisent une autre réalité. Je serai curieux de savoir combien seront rémunérés les futurs membres du sénat.
Habib Daouda Très pertinent grand frère, je me demande comment on peut continuer à entretenir tous ces pseudo responsables politiques alors que le pays ne dispose de ressources nécessaires pour assurer ses charges régaliennes ne serait-ce que le paiement de salaires de quelques 26.000 fonctionnaires et agents de l'état ?

D'ailleurs c'est quoi l'institution de l'état qui a fixé cette grille salariale ?

A GA TA MBANA !
HD
Axime Cesaire Oronindji C'est encore une preuve suffisante d'un manque de sérieux au sommet de l'état failli de la République de. .... Je ne sais quoi
Marie Fox Et ils n ont pas assez d argent pour régler leurs dettes ! Je rêve !
Alain Tonic Si le PAN Actuel gagne 7 091 000 FCFA combien gagnait ses prédécesseurs? C'est un système ou chacun fixe son salaire.
Arcadius Banza Mon esprit cherche encore la logique qui a guidé à octroyer ces traitements disproportionnés et leurs disparités au regard des services somme toute calamiteux au détriment du peuple, de l'état et du pays ...
Djamal Abdel Kader Nous attendons de voir les fiches de paie pour enfin croire à ces salaires de forme. Je pense qu'ils touchent plus que ça...Après c'est pour dire que la caisse est vide, les retraités n'ont pas perçu leurs pensions, les fonctionnaires sont en grève. Pensez à augmenter les salaires du personnel médical, le personnel de la police/gendarmerie/FACA, les enseignants...Pauvre, mon pays dans la gabegie!!L'audit est d'urgence...
Toïna Norbert Voilà, ce que je dénonçais depuis un certain temps, nous allons dans la classe politique centrafricaine ploutocrate, tous les anciens hauts fonctionnaires, que j'appelle les "Assistés de la République" qui grâce à leurs postes, ont des privilèges dus à leurs fonctions, mais qui ont crée des mécanismes, des combines pour perpétuer la gabegie des fonds publics. Vous comprenez pourquoi, un certain Fidele Gouandjika ministre depuis 2003 s'est autoproclamé milliardaire, après avoir vendu des droits de licences d'exploitation à des sociétés de téléphonie, au détriment de l’État et de son ancienne société (SOCATEL). Celui-ci continue de nous narguer sans gêne. Alors, que nous savons tous, comment il est devenu "riche". Celui qui avoue avoir reçu des mains propres du Général gabonais Idriss NGARI, une enveloppe de 50.000.000F CFA après le scrutin électoral sous le régime Patassé (paix en son âme), lève ainsi un pan de l'histoire des magouilles politiciennes en RCA.
Bonny Bk Bien cher Toïna Norbert, la RCA connaîtra un jour un MESSI et je le crois de tout mon être. Ce jour là, la majorité des Centrafricains qui AIMENT ce pays dira ALLÉLUIA car des gens comme Mr Gouandjika et bien d'autres se verront confisquer leurs biens pour leur responsabilité dans la mauvaise gestion des entreprises ou ministère dont ils ont eu la tutelle. Beaucoup de pays en Afrique l'ont fait, notamment le Sénégal.
Vital Didier Mpemba Pauvre Centrafrique ,,,,, franchement c'est pas du tout sérieux ,,,, la conscience devrait être à la hauteur ,vu la manière que vive la population centrafricaine dans une galère pertinente et vulgaire ,,,, le coût de la vie hebdomadaire de la population ne mérite pas ses moqueries venant de nos responsables gouvernementales ,,,, le salaire d'un centrafricain moyen est estimé à combien? ,,,, une vilaine honte ,,,, Qu'elles sont les matières premières que la Centrafrique exploite , pour qu'ils puissent se permettent tant de luxe ?
Adolphe Pakoua Au vu de ces salaires bien élevés et avec une constitution taillée sur mesure pour caser les futurs retraités de la politique active, comme le bon sens a quitté les responsables de ce pays depuis bien longtemps, la logique aurait voulu que l'on se penchât davantage sur les salaires, bien mini nables, de ces infirmiers et de ces enseignants qui peinent souvent à joindre les deux bouts, en évitant de mettre en place des institutions supplémentaires, tel le Sénat, qui n'apportent pas grand'chose au développement du pays. Bon, puisqu'on est en Centrafrique, les privilèges seront toujours réservés aux mêmes, quand on donnera toujours aux autres la queue du diable à tirer.
Hilaire Mongope Franchement. Ya Jean Kalimsi, il ya de quoi à devenir fou dans ce pays...
Chris Can Prédation démocratique
Dan-djuma Legos Bonjour.
Je viens de lire cet article, et les bras m'en tombent. Effectivement si ce qui est écrit ici est véridique, alors il y a un sérieux problème. Et les Centrafricains doivent demander des comptes a leurs classe politiques sur cet anomalie en espérant qu'on ne leur tir pas dessus. Je m'étonne aussi que les organisations internationales qui allouent des aides financières, ne fassent pas un audit sur ce problème avant d'accorder des subsides. C'est vraiment curieux. Pour finir, sans intention aucune de mettre en doute cet information, pouviez vous mettre en ligne vos sources d'information, ou des documents, pour permettre à chaque citoyen de vérifier et éventuellement d'agir pour stopper cette dérive.
Merci d'avance.
Solange Pamongui Et pendant ce temps, les professeurs d Université de Bangui, qui se tuent de former les cadres ont moins de 500mil et le smig à 19mil? Le coût de vie oooo Aïe aïe aïe
Marie Fox Les ministres 1 141 629 CFA plus allocations pour réception , c'est énorme pour certains "emplois fictifs" et pendant que d autres n'ont rien à manger, c'est plus qu'indécent !
Arcadius Banza Et que dire des cumulards tels député et ministre, ministre et professeur d'université etc ... sans compter les fonds dits spéciaux dans un pays sous perfusion internationale et en perpétuelle construction... Non, il est temps de tout remettre à plat !
Odile Doraz Quelque chose ne tourne pas rond dans ce pays, pendant ce temps le peuple meurt de faim.
Adolphe Pakoua A cela, il faut ajouter le fait que les représentants du peuple que sont les députés ne pourront rien faire car en très peu de temps, leur "salaire", qui était à six cents mille, a monté vertigineusement à 1MILLION DEUX CENTS MILLE, sur leur propre demande. Ce pays a besoin d'un SANKARA qui redresserait assez rapidement les choses, et inculquerait au passage le "ngakolisme" pour donner une centrafricanité de fierté aux pauvres enfants orphelins très tôt de leur père disparu ce 29 du mois maudit de mars.
Arcadius Banza À supposer que le salaire moyen est à 300 000 fcfa (celui d'un enseignant universitaire après au moins dix années d'études universitaires !): Le salaire du PAN représente donc 20 fois le salaire moyen ! Et avec ça l'on se demande pourquoi perdre son temps à faire autre chose que LA POLITIQUE dans ce pays ?! Quitte à la faire avec armes aux poignets !!! Il faut tout faire dans ce pays pour que l'activité politique perde son intérêt lucratif au profit d'un engagement sacerdotal...
Adolphe Pakoua Mon cher Arcadius, c'est justement en cela que nous avons cru à la rupture prônée lors des campagnes électorales. Malheureusement dans ce pays, la réflexion n'est pas invitée autour du banquet national. Le pli revient toujours au galop quand on tente de le chasser.
César Gazza Ce n'est pas à étonner, y compris les frais de trafic d'armes contre centrafricain
Armand Petit Piment "QUE FAIT-IL DE SI RARE...?" THAT IS THE QUESTION!!!!! DE COMBIEN DE LEGISLATURES CE SALAIRE EST-IL EN VIGUEUR? JE N'AI QUE DES QUESTIONNEMENTS A LA BOUCHE.
Eugene Pehoua-Pelema Un Pays qui marche sur sa tête. Théoriquement le Chef de l'Etat aurait du être le fonctionnaire le mieux paye. Mais comme tu dis: des salaires exorbitants pour un pays pauvre
Félix Yandia Dans un pays normal la presse fera une historique et donc l'évolution des courbes. A ce stade il faut voir que ceux qui ont la main dans la caisse de l'état minorent leur salaire. Le PAN à sans doute négocier ses indemnités avant de lâcher la primature
Habib Daouda Négocier son salaire ??? Si chaque travailleur centrafricain devrait négocier son salaire.

Très pertinent comme point de vue .

A GA TA MBANA !
HD"
Michel Chantry, secrétaire-général du CCPR, le 16/03/2017

http://www.jeuneafrique.com/165276/politique/bouteflika-ouattara-kabila-quels-sont-les-salaires-officiels-des-dirigeants-africains/
 


GOUVERNEMENT | OPPOSITION | POINT DE VUE