Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Chine-Russie-Mongolie créent le premier corridor économique multilatéral de l’initiative "Une ceinture et une route"


Alwihda Info | Par peoplesdaily - 27 Juin 2016 modifié le 27 Juin 2016 - 20:26

La Chine, la Russie et la Mongolie ont tenu leur première réunion au sommet à Douchanbé au cours du sommet de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) de 2014, marquant le début du processus de coopération tripartite.


23 juin, le président chinois Xi Jinping a tenu la troisième réunion des chefs d'Etat de Chine, de Russie et de Mongolie à Tachkent, la capitale ouzbèke, avec le Président russe Vladimir Poutine et le Président de la Mongolie Tsakhiagiin Elbegdorj.

Xi Jinping a souligné que la coopération tripartite étroite entre les trois pays voisins que sont la Chine, la Russie et la Mongolie, qui se sont appuyés sur les avantages des uns et des autres, a permis de mettre en œuvre activement la "Feuille de route de coopération tripartite à moyen terme pour le développement sino-russo-mongole", a permis d’obtenir des développements positifs et des réalisations dans les domaines de l’économie, de la culture, des transports transfrontaliers, du tourisme, du sport et d'autres encore.

"Nous voulons continuer à nous concentrer sur cette ligne principale qu’est la construction de la Ceinture économique de la Route de la Soie de la Chine, la stratégie de développement de la Russie et en particulier la construction d'une artère principale à travers l'Eurasie et la connexion de l'initiative 'Route de la Prairie' de la Mongolie, et promouvoir activement la coopération tripartite globale", a déclaré Xi Jinping.

Sous les yeux des trois chefs d'Etat chinois, russe et mongol, les responsables des ministères concernés des trois pays ont signé le "Programme de construction du Corridor économique Chine-Russie-Mongolie", qui marques la première mise en œuvre formelle d’une coopération multilatérale pour un corridor économique dans le cadre de l’initiative "Une ceinture et une route", faisant entrer la coopération mutuellement avantageuse entre la Chine, la Russie et la Mongolie dans une nouvelle étape historique.

Le plan de Corridor économique sino-russo-mongol est enracinée dans les besoins de développement communs aux trois pays, à savoir la nécessité d'élargir l'espace de coopération, le potentiel et les avantages, promouvoir la prospérité commune, améliorer la compétitivité commune, définir de façon claire le contenu spécifique de la coopération tripartite, les mécanismes de financement et de mise en œuvre. Les projets de coopération couvrent des domaines clés comme l'interopérabilité des infrastructures, la construction des ports, la production, l'investissement, le commerce et la protection de l'environnement culturel et économique et d'autres. Les trois pays comptent sur le corridor pour accélérer le rythme de la coopération régionale, améliorer le niveau de la coopération régionale et favoriser l’émergence de nouveaux pôles de croissance économique en Asie.

La Chine, la Russie et la Mongolie ont tenu leur première réunion au sommet à Douchanbé au cours du sommet de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) de 2014, marquant le début du processus de coopération tripartite. Lors du sommet de 2015 de l'OCS à Ufa en Russie, les trois chefs d'Etat se sont réunis à nouveau et ont approuvé la "Feuille de route sino-russo-mongole de coopération tripartite sur le développement". Selon Sun Zhuangzhi, chercheur et secrétaire au Centre de recherche sur l’OCS à l’Académie chinoise des sciences sociales, la coopération tripartite entre la Chine, la Russie et la Mongolie a un grand potentiel, mais il y a encore un manque de complémentarité entre les trois pays en termes de conditions de transport, de cohésion politique et juridique, de structures économiques et d’autres aspects. L’élimination des obstacles à la coopération, l’obtention de bénéfices mutuels, le renfort de la coordination en matière de politiques de haut niveau, aura des implications majeures à plus long terme sur les relations bilatérales et la coopération régionale, et enrichira en permanence les contenus spécifiques. Ceci a constitué le sujet principal de la réunion au sommet entre la Chine, la Russie et la Mongolie.

Source : Le Quotidien du Peuple


ACTUALITES | INTERNATIONAL | TCHAD | POLITIQUE | CULTURE | EXCLUSIF | Revue de Presse | English News | 中國