Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Christophe Gazam Betty : La partition est "une atteinte insupportable à la souveraineté de l’Etat Centrafricain"


Alwihda Info | Par - 23 Juillet 2014 modifié le 23 Juillet 2014 - 19:15


Déclaration de Christophe Gazam Betty

« La SELEKA n’a pas renoncé à la lutte armée. Et pourtant le respect du cessez-le- feu qu’elle a signé à Libreville, l’engage aujourd’hui comme hier.

Son exigence de partition de la République Centrafricaine comme préalable à toute discussion visant à rétablir la paix dans le pays est inacceptable ! C’est une atteinte insupportable à la souveraineté de l’Etat Centrafricain et aux principes fondateurs de la nationalité Centrafricaine.

Il appartient à la communauté internationale (CEAC, OUA, ONU…) de dénoncer sans équivoque une telle forfaiture et d’en tirer toutes les conséquences de Droit envers ses auteurs.  »

 
Christophe Gazam Betty
Ancien Ministre d'Etat - République Centrafricaine
http://www.gazambetty.org

Gloria Ronel
Coordinatrice de rédaction. En savoir plus sur cet auteur

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements