Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Comment répondre au déficit d’infrastructures de l'Afrique ?


Alwihda Info | Par APO - 2 Décembre 2013 modifié le 2 Décembre 2013 - 13:39


Le forum BUILD Africa vise à répondre au déficit d’infrastructures de l'Afrique

BRAZZAVILLE, République du Congo, 2 décembre 2013/ -- Le forum BUILD Africa (http://www.buildafricaforum.com) est heureux d'annoncer un partenariat stratégique avec le fonds Africa50 pour les infrastructures (groupe de la Banque Africaine de Développement).

Placé sous le Haut Patronage de Son Excellence Denis Sassou N'Guesso, Président de la République du Congo, le forum BUILD Africa vise à répondre au déficit d’infrastructures de l'Afrique. Pendant deux jours, il rassemblera les décideurs publics et privés du monde entier, impliqués sur cette question. Le forum aura lieu les 5-7 février 2014 à Brazzaville, en République du Congo.

BUILD Africa est la plateforme d’affaires et d’investissements dédiée aux dirigeants pour les infrastructures en Afrique, tandis que le fonds Africa50 est le levier de la Banque Africaine de Développement pour le développement des projets d’infrastructures en Afrique. En travaillant ensemble, les deux organismes présenteront certains des projets d’infrastructures les plus innovants du continent et élaboreront un cadre pour structurer les futurs projets en Afrique.

La croissance africaine est entravée par un déficit de ressources mobilisables et par un manque de coordination autour des infrastructures. L'objectif de ce partenariat entre le fonds Africa50 et le forum BUILD Africa, est de promouvoir une meilleure compréhension des mécanismes qui permettent d’améliorer la qualité et les temps de livraison des projets ainsi que d’encourager le développement de projets « banquables » sur le continent. Ainsi, le forum BUILD Africa et le fonds Africa50 entendent soutenir l'innovation financière et l'intégration régionale, pour en faire la norme de demain.

Citations sur le partenariat entre le BUILD Africa forum et le fonds Africa50

Tas Anvaripour, Directrice du fonds Africa50 de la BAD : « Les projets d'infrastructures africains attirent toujours plus l'attention des investisseurs du monde entier. Cependant, les projets d'infrastructure banquables sur le marché sont encore insuffisants. Pourtant ils sont un excellent moyen de diversification des portefeuilles d'investissement, et présentent des retours à long terme stables, et supérieurs à la moyenne ».

Jean-Jacques Bouya, Ministre à la Présidence de la République du Congo, chargé de l'Aménagement du Territoire et de la Délégation Générale aux Grands Travaux : « Le partenariat avec Africa50 de la Banque Africaine de Développement illustre l’ambition de BUILD Africa d’encourager les mécanismes d’investissements intelligents et innovants, afin de déployer les infrastructures dont le continent a besoin pour activer un développement économique et social durable ».

Chiffres clés sur les infrastructures en Afrique (Source: BAD, 2009)

L’Afrique doit mobiliser 50 milliards de dollars supplémentaires par an pour ses infrastructures

• 40% de la population n’a pas accès à l’eau potable.
• 60% n’a pas accès à l’assainissement.
• 30% de la population africaine a accès à l’électricité.
• Les coûts de transport en Afrique sont parmi les plus élevés dans le monde.
• L’Afrique affiche le plus faible taux de pénétration du téléphone 14% (moyenne mondiale 52 %)

Distribué par APO (African Press Organization) pour pour Richard Attias & Associates.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements