Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Communiqué de presse (Droit de réponse à Jeune Afrique)


Alwihda Info | Par POLISSE-BEBE Médard - 4 Janvier 2016 modifié le 5 Janvier 2016 - 19:32


COMMUNIQUE DE PRESSE
(Droit de réponse)

Dans un article intitulé : « Désiré KOLINGBA, mauvais payeur ? » paru dans le journal Jeune Afrique du 27 Décembre 2015, le patron de la société WP+, le dénommé William PERKINS, réclame 75000€ au président Désiré KOLINGBA au titre d’une « indemnité pour les diverses prestations réalisées avant la signature d’un contrat » de communication. Le journal révèle, par ailleurs, la somme colossale de plus de 300000€ réclamée, en plus, par la même société pour des prestations réalisées, semble-t-il, depuis plus de six mois.
Devant la gravité de l’accusation proférée par cet article, dont le but en cette période électorale est de jeter le discrédit sur le président Désiré KOLINGBA, le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) condamne de la manière la plus ferme ces allégations mensongères et tient à apporter les précisions suivantes :
Premièrement, le contrat dûment signé avec M. William PERKINS prévoit une obligation, pour la société WP+, d’exécuter « la coordination de l’ensemble de la stratégie de communication relative à la candidature de M. Désiré KOLINGBA à l’élection présidentielle ». Cette coordination comprend, non seulement l’élaboration de la stratégie, mais aussi « toutes les actions jugées opportunes menant à diverses actions de communication ».
Deuxièmement, toutes les actions de communication, prévues dans le cadre de ce contrat, devraient être menées aussi bien en Centrafrique que dans le monde entier.
Or la société WP+, pourtant astreint à l’obligation de résultat dans le respect des clauses de prestation, n’a absolument rien fait pour atteindre les objectifs qui lui étaient assignés ; non seulement elle a mis en place aucune stratégie de communication relative à la candidature du président Désiré KOLINGBA, mais en plus elle a mené aucune action de nature à contribuer à la visibilité et la mise en valeur de cette candidature. Le site internet du candidat, par exemple, n’a jamais été rendu opérationnel, tout comme les interventions dans les médias internationaux n’ont jamais été effectuées…
Aussi, est-il besoin de rappeler que la société WP+ qui devraient s’impliquer dans les actions de communication Centrafrique (où doivent se tenir les élections) et dans le monde entier n’a effectué jusqu’alors aucun déplacement sur terrain pour s’enquérir de la situation en vue de la bonne exécution de ses prestations.
Par ailleurs, le groupe de travail et de réflexion, mis en place à Paris par le bureau fédéral France-Europe du Rassemblement Démocratique Centrafricain, a mis en place un programme d’actions pour la précampagne approuvé par la société WP+. Mais ce programme n’a obtenu la moindre exécution à cause des fausses promesses de salle données par M. William PERKINS. Tout ceci au mépris total des engagements de la société WP+.
Dans ces conditions, comment peut-on réclamer des sommes aussi colossales dès lors que les prestations prévues ne sont pas effectuées ? Est-il possible de facturer arbitrairement et de façon fantaisiste des prestations simplement parce qu’elles sont prévues dans un contrat, même si elles ne sont pas ou plus exécutées ?
Tout ceci s’apparente à une escroquerie organisée par un individu sans scrupule dont la préoccupation primordiale est de soutirer de l’argent à M. Désiré KOLINGBA dont il croit être nanti.
Le Rassemblement Démocratique Centrafricain dénonce cette manœuvre d’escroquerie et a recommandé au président Désiré KOLINGBA, non seulement de faire confiance à justice française dans le jugement de cette affaire, mais d’envisager un dépôt de plainte contre la société WP+ et M. William PERKINS pour tentatives d’escroquerie et de harcèlement à l’encontre de sa famille.
Le Rassemblement Démocratique Centrafricain lance un vibrant appel à tous les militants et sympathisants, ainsi qu’à tout le peuple centrafricain de redoubler de vigilance pour barrer la route à toutes les manœuvres de déstabilisation d’où qu’elles viennent ; il demande à tous de rester mobilisés pour rendre possible la victoire du président Désiré KOLINGBA aux élections présidentielles du 30 Décembre 2015.
Fait à Paris, le 04/01/2016

M. POLISSE-BEBE
Porte-parole chargé de communication


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements