Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Conférence Londres : Moussa Faki rencontre 4 chefs d'Etat pour une solution à la crise en Somalie


- 12 Mai 2017 modifié le 12 Mai 2017 - 19:23

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a souligné la nécessité de redoubler d'efforts en faveur de la Somalie pour permettre à l'administration de Mohamed Abdullahi Farmajo de surmonter les nombreux défis auxquels le pays est confronté.


Consultations de haut niveau de Moussa Faki en marge de la Conférence de Londres sur la Somalie.
Consultations de haut niveau de Moussa Faki en marge de la Conférence de Londres sur la Somalie.
Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat a tenu des consultations de haut niveau en marge de la Conférence de Londres sur la Somalie.

Le président de la CUA a rencontré Yoweri Kaguta Museveni, Président de la République d'Ouganda, Hailemariam Desalegn, Premier ministre de la République fédérale démocratique d'Éthiopie, Uhuru Kenyatta, président de la République du Kenya et Mohamed Abdullahi Mohamed, président de la République fédérale de Somalie.

Le président de la commission de l'UA a en outre rencontré le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, secrétaire d'État aux affaires étrangères du Royaume-Uni, Boris Johnson, ministre des affaires étrangères des Pays-Bas, Bert Koenders, secrétaire d'Etat au Danemark pour la coopération internationale , Martin Bille. Il a également tenu des discussions bilatérales avec le vice-président de la Commission de l'Union européenne et le haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini et le secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul-Gheit.

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a souligné la nécessité de redoubler d'efforts en faveur de la Somalie pour permettre à l'administration de Mohamed Abdullahi Farmajo de surmonter les nombreux défis auxquels le pays est confronté.

Il a souligné l'importance de soutenir la mise en œuvre intégrale de l'architecture de sécurité nationale nouvellement adoptée afin de résister aux forces de sécurité de la Somalie dans le cadre de la stratégie de sortie de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM).

Le président de la CUA a également appelé à la mobilisation d'un financement prévisible et durable pour l'AMISOM soulignant que la situation actuelle était intenable. Il a en outre plaidé en faveur d'une aide humanitaire adaptée aux défis à relever.

Le président de la CUA a également échangé des vues avec ses interlocuteurs sur les développements récents en Libye, au nord du Mali et au Sahel, au bassin du lac Tchad, en Guinée Bissau, au Sud-Soudan et dans la région des Grands Lacs.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Mai 2017 - 00:54 Ramadan en France le samedi 27 mai 2017