Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
COMMUNIQUE

Conférence sur les droits Humains à Djibouti à Bruxelles par le Président Omar Ali Ewado de la ligue Djiboutienne des droits humains –LDDH


Alwihda Info | Par Diaospora Djiboutienne en Belgique - 17 Juin 2016 modifié le 17 Juin 2016 - 23:41

La diaspora Djiboutienne en Belgique invite à une conférence -débat sur les violations des droits Humains à Djibouti/ le Président de la LDDH, Omar Ali Ewado qui est venu pour la première fois en Europe va traiter du massacre de Yonis Moussa du 21 décembre 2015, des personnes mortes sous les tortures à Tadjourah et des viols des femmes par l'armée ainsi que que de l'élection présidentielle du 8 avril 2016


Conférence sur les droits Humains à Djibouti à Bruxelles

par le Président Omar Ali Ewado de la ligue Djiboutienne des droits humains –LDDH-

Le18 juin de 13h30 à 18h30 Rue de l'Union, 14 à Saint-Josse 1210 (Métro Botanique)

La diaspora Djiboutienne de Belgique vous invite à la conférence débat de la Ligue Djiboutienne des Droits Humains LDDH, sur les derniers développements des droits humains à Djibouti

La conférence sera animée notamment par Monsieur Omar Ali Ewado Président de la ligue Djiboutienne de droits humains, pionnier dans la défense des droits de l’homme à Djibouti .Vont également intervenir lors de ce débat, les autres dirigeants de la LDDH vice président Abdi Osman Nour, le secrétaire général Said Houssein Robleh ainsi que Hassan Amine Ahmed, membre de bureau exécutif.

Ces défenseurs des droits de l’Homme, qui ont tous connu dans leur chair la répression du régime de Djibouti, pour avoir dénoncer les violations des droits humains, vont donner à voir :

- les arrestations arbitraires et régulières des opposants, des civils, des défenseurs des droits humains, des familles des opposants, et des civils du Nord et du Sud ouest (régions sous blocus et sous administration militaire)

- les violences et viols des femmes et déplacements des habitants par l’armée ;

- ce qui s’est réellement passé le 21 décembre 2015 lors de massacre de Buldhuqo,

- les tortures systématiques des personnes arrêtées et notamment des 2 personnes qui sont mortes sous les tortures en février 2016 à Tadjourah ;
les conditions des prisonniers politiques et notamment du plus ancien : Mohamed Ahmed dit Jabha (détenu depuis mai 2010);
- ce qui s'est réellement passé lors de l’élection présidentielle d'avril 2016 à Djibouti


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements