Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Conflits armés : Londres salue le "leadership" de N'Djamena


- 13 Février 2014 modifié le 13 Février 2014 - 20:39


Le Président de la République a également eu un entretien avec le ministre britannique des affaires étrangères. William Hague a saisi cette opportunité pour saluer le leadership du Président de la République dans la région, reconnaissant au passage l’action déterminante et positive du Tchad au Mali et en République Centrafricaine.


Conflits armés : Londres salue le "leadership" de N'Djamena
LONDRES (DGCOM-Tchad) - Pour sa première visite au Royaume Uni, le Président de la République Idriss Déby a été reçu par le Prince Charles De Galles pour un entretien de près d’une heure. Les deux personnalités ont abordé des sujets d’actualité liés à l’environnement, notamment les conclusions de la conférence de Londres sur le trafic illégal de la faune sauvage.

Le Prince Charles De Galles s’est également informé de la situation du Lac Tchad, dangereusement menacé. Il a partagé au Chef de l’Etat son expérience personnelle dans ce domaine, avec comme référence son implication dans la sauvegarde du Lac Naivasha. Idriss Déby et le Prince Charles De Galles ont, en outre, souligné la nécessité de renforcer cette coalition mondiale, afin de mieux préserver l’environnement et laisser, ainsi, aux générations futures, une terre où il fait bon vivre.

Le Président de la République a également eu un entretien avec le ministre britannique des affaires étrangères. William Hague a saisi cette opportunité pour saluer le leadership du Président de la République dans la région, reconnaissant au passage l’action déterminante et positive du Tchad au Mali et en République Centrafricaine. Bien que notre pays soit dans un environnement trouble, a souligné William Hague, il joue un rôle prépondérant dans la restauration et le maintien de la paix en Afrique. Londres apprécie hautement l’entrée du Tchad au Conseil de sécurité de l’Onu, comme membre non permanent, et attend de lui une contribution essentielle.

En ce qui concerne la coopération bilatérale, le Chef de l’Etat et le ministre britannique des affaires étrangères ont convenu de renforcer les relations entre N’Djaména et Londres. D’ores et déjà, le Tchad nommera dans les mois à venir un consul honoraire dans la capitale britannique. Il aura pour tâche de raffermir cette coopération.