Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Congo-Brazza: Vives échanges sur Twitter entre le Ministre de la communication Thierry Moungalla et Louis Aliot du Front National


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Mai 2017 modifié le 3 Mai 2017 - 16:52

Thierry Moungalla, Ministre de la communication du Congo Brazza et Louis Aliot député du Front National. Twitter


Thierry Moungalla, Ministre de la communication du Congo Brazza et Louis Aliot député du Front National. L’entente entre certains dirigeants Africains et le Front National de Marine Le Pen bâterait-elle déjà de l’aille? A en croire les échanges sur Twitter entre Thierry Moungalla et Louis Aliot député européen sous l’étiquette FN, en cas de victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle française du 7 mai prochain, les relations entre Brazzaville et Paris risquent d’être très tendues. L’interview dénonciation – C’est sur RFI que le numéro deux du FN a mis le feu aux poudres. Louis Aliot a dénoncé la gestion de la crise congolaise par François Hollande: » […] il fallait respecter la Constitution qu’il avait mise en place, c’est-à-dire qu’il ne la modifie pas. Et puis surtout, après je lui aurais dit qu’il est quand même anormal que dans un pays, paraît-il démocratique, on emprisonne et on assigne à résidence ses opposants politiques. Et surtout qu’on fasse la guerre à des régions qui manifestement lui étaient hostiles dans les urnes, en emprisonnant d’ailleurs le chef de son opposition, le général Mokoko. La France, je pense, qu’elle avait les moyens de pression dans ces affaires-là. » La réplique du ministre de la communication Thierry Moungalla n’a pas tardé. Sur Twitter, il rappelle la souveraineté du peuple congolais. En savoir plus sur http://oeildafrique.com/congo-brazza-vives-echanges-twitter-entre-ministre-de-communication-thierry-moungala-louis-aliot-front-national/#if0CSBwamGhD7dgD.99