Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo-Brazzaville : Clément Mouamba, 1er Ministre de la Nouvelle République


Alwihda Info | Par Arcy Ouenabio - 24 Avril 2016 modifié le 24 Avril 2016 - 22:21

Le suspense vient d’être dissipé en République du Congo, ce samedi 23 avril 2016, dans la soirée. Denis Sassou N’Guesso, qui a prêté serment le samedi 16 avril dernier, a nommé, Clément Mouamba, au poste de 1er Ministre, chef du gouvernement. « Le Tout-économie » qui engendrerait « le tout social » et la lutte contre le chômage des jeunes seraient sans doute des orientations du chef de l’exécutif sur lesquels ce fils du département de la Lékoumou devrait travailler.


Congo-Brazzaville : Clément Mouamba, 1er Ministre de la Nouvelle République
Très connu dans les milieux politiques congolais et traînant devers lui une riche expérience économique, Clément Mouamba est le premier locataire de la primature de la Nouvelle République. Issu de l'opposition politique, son choix apparaît comme un signe d'ouverture du président Sassou N'Guesso à une alternance politique.

Conformément à la constitution du 6 novembre 2015, Clément Mouamba aura la responsabilité de la conduite de la politique économique et sociale de la Nation devant l’Assemblée nationale. Il,aura, en outre, la mission d’assurer l’exécution des lois et d’exercer le pouvoir réglementaire dans les matières autres que celles relevant des décrets en Conseil des ministres. Cet économiste chevronné pourrait nommer aux emplois civils et militaires autres que ceux pourvus en Conseil des ministres ou par décret simple du Président de la République.

Ses prérogatives lui recommandent également de suppléer le chef de l'Etat dans la présidence des Conseils de défense ainsi que des organes supérieurs d’orientation, de suivi et de décision stratégique en matière de défense et de sécurité. L'ancien ministre du gouvernement Lissouba aura, par ailleurs, le droit de convoquer et tenir le Conseil de cabinet, ainsi que la présidence des comités interministériels.

Comme le stipule l’article 103, de la loi fondamentale actuellement en vigueur, Clément Mouamba, en sa qualité de 1er Ministre, à son entrée en fonction, présentera devant l’Assemblée nationale le programme d’action du Gouvernement.

Haut cadre de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, Clément Mouamba a, d’ores et déjà, la mission de former le premier gouvernement du quinquennat du président Denis Sassou N’Guesso, qu’il a, lui-même placé, lors de son discours d’investiture sous le signe de l’économie, du social et surtout de la lutte contre le chômage sous toutes ses formes.

Sexagénaire, Clément Mouamba est économiste de formation. En 1991, ce cadre émérite des banques fut conseiller du président Denis Sassou N’Guesso. Il intègre, par la suite, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), parti qui porte le président Pascal Lissouba au pouvoir en 1992.

Ministre des Finances du 1er gouvernement de Pascal Lissouba, Clément Mouamba, est originaire de la Lékoumou, dans le Sud du Congo. Sanctionné de son poste de membre du bureau politique de l’UPADS, pour avoir répondu présent aux consultations organisées par le président Sassou N’Guesso, en juin 2015, Clément Mouamba est un homme pondéré et d’expérience.

Membre du cercle de réflexion en Politique ( CRIPOL) d'Aimé Emmanuel Yoka, actuel garde des sceaux du président Sassou N'Guesso 1er ministre fait aussi partie de la crème de l'intelligentsia du Congo. Parmi ses productions intellectuelles figurent , en bonne place," les leçons pour une politique économique alternative" publiées dans la revue Géopolitique N 32 d'octobre-décembre 2008.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements