Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo Brazzaville : L’emploi des jeunes, un des axes prioritaires de Denis Sassou N’Guesso nouvellement investi


Alwihda Info | Par Christ Exaucé Marsala - 16 Avril 2016 modifié le 16 Avril 2016 - 23:15

La nouvelle République issue du référendum constitutionnel du 25 octobre 2015 est entrée en vigueur, ce 16 avril 2016, avec la prestation de serment du président Denis Sassou N’Guesso élu à 60,19% au scrutin du 20 mars dernier. Placé sous le signe de l’économie, ce premier quinquennat s’attèlera, en priorité, à l’éradication du chômage des jeunes


Congo Brazzaville : L’emploi des jeunes, un des axes prioritaires de Denis Sassou N’Guesso nouvellement investi
Congo Brazzaville : L’emploi des jeunes, un des axes prioritaires de Denis Sassou N’Guesso nouvellement investi
La prestation de serment, la parade militaire et le déjeuner officiel ont constitué la toile de fonds de l’investiture du premier président de la nouvelle république. La cérémonie haute en couleurs a été rehaussée par la présence d’une trentaine de délégations venue des quatre coins de l’humanité. L’Angola, le Gabon, la Guinée Conakry, le Sao-Tomé et Principes, le Sénégal, la Namibie et le Niger dont été représentés au plus haut niveau. Les émiçssaires de la Turquie, de la Chine, de la Russie et de la CEEAC ont été également dépéchés à Brazzaville.

L’un des points marquants de la prestation de serment a été l’audience publique et solennelle de la cour constitutionnelle qui a installé le premier président de la nouvelle république dans ses fonctions de président de la République. A ce titre, Denis Sassou N’Guesso a été revêtu de tous les signes et symbole de la souveraineté nationale par le grand chancelier des ordres nationaux.

Durant une trentaine de minutes, le président investi a dégagé les axes prioritaires de son action au cours de ce quinquennat qui vient d’être porté sous les fonds baptismaux. Placé sous le signe du « tout économie », en vue d’un »tout social », celui-ci mettra un accent particulier sur la consolidation de l’économie nationale « de sorte qu’elle soit diversifiée, florissante et surtout créatrice d’emplois décent par milliers. »

Le grand chantier de ce vaste programme demeure l’emploi des jeunes. « Nous travaillerons à éradiquer le chômage, celui des jeunes principalement », a dit, en substance Denis Sassou N’Guesso qui entend « encourager de façon spécifique toutes les entreprises qui donnent la chance aux jeunes d’intégrer le monde du travail. »

Denis Sassou N’Guesso a tout de même précisé que, la jeunesse congolaise serait associée dans les grandes sphères de prise de décision et des engagements ont été pris pour que « les questions de l’emploi, de la formation qualifiante, de l’adéquation entre la formation et l’emploi soient traitées avec elle » avant de renchérir « le conseil consultatif de la jeunesse, l’un des nouveaux organes constitutionnels d’Etat est, à ce propos arrivé à point nommé. »

A noter que, le premier président de la nouvelle République n’a pas manqué d’annoncer quelques mesures salutaires. Il s’agit de la reforme en profondeur de toute la fonction publique, du renforcement de la décentralisation et d’inculquer un nouvel état d’esprit à l’administration publique avec notamment la rupture avec les mentalités déviantes et les comportements pervers du passé. Et pour matérialiser cela, dès la rentrée prochaine, les valeurs de l’éthique républicaine seront enseignées dans toutes les écoles du Congo.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements