Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo Brazzaville : la Chine finance la construction du siège du parlement


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 22 Mai 2017 modifié le 22 Mai 2017 - 23:02

Dans trois ans, le parlement congolais aura son siège à Brazzaville. Le président Denis Sassou N’Guesso a lancé les travaux de construction, ce 22 mai 2017 à Brazzaville, en présence du Vice-ministre chinois du commerce, Quian Keming.


Maquette du siège du parlement congolais
Maquette du siège du parlement congolais
Longtemps logées dans le complexe multidisciplinaire du Palais des Congrès, les deux chambres du parlement congolais connaissent des soucis récurrents d’insuffisance des bureaux, à la cohabitation avec les manifestations festives et socioculturelles. Aussi la juxtaposition des activités extra parlementaires n’a-t-elle jamais facilité une paisible mission de législateur aux élus congolais.

« … tout cela appartiendra au passé. Parce que nous voici au chantier. » Ainsi s’est exprimé, le ministre de l’aménagement du territoire et des grands travaux, Jean Jacques Bouya avant d’ajouter « le projet en lui-même est inscrit à titre de don dans le cadre des accords de coopération économique et technique entre la république populaire de Chine et notre pays. »

Présentant les caractéristiques techniques de ce chantier, Jean Jacques Bouya a précisé que le coût global des travaux de construction se chiffre à 34 milliards 492 millions 640 mille francs Cfa. Ces travaux, a-t-il renchéri, " dureront 40 mois et seront réalisés sur une superficie totale de 4,5 hectares." En outre, le plan de masse prévoit une surface bâtie de 24408 mètres carrés dont 23997 en superstructures et 411 mètres carrés en infrastructures.

Pour l’Ambassadeur de Chine au Congo, Xia Huang, la construction du siège du parlement est le plus grand projet, à en juger par le montant, financé entièrement par l’Etat chinois depuis l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Congo. « Soyez assuré qu’entre la Chine et le Congo, c’est une coopération qui profitera de manière toujours plus tangible au bien-être des populations congolaises… » a indiqué le diplomate chinois.

A noter que, ce siège du parlement se réalisera sur un site de forme triangulaire délimité par le Boulevard Denis Sassou N’Guesso, le laboratoire national et l’avenue Général Charles Degaulle. L’étude architecturale a été menée par l’Institut d’architecture et design de Beijing.
 



Dans la même rubrique :
< >