Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Santé

Congo Brazzaville :la santé et l’éducation, deux idéaux qui guident l'action social de Denis Christelle Sassou N'Guesso


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 6 Juin 2015 modifié le 6 Juin 2015 - 22:10

Le président de la Fondation Perspectives d’Avenir a lancé ce samedi 6 juin 2015, à l’hôpital de Loandjili de Pointe Noire, le programme santé Communautaire, dont il est promoteur et initiateur, en présence des autorités locales et préfectorales. Dans son discours,Denis Sassou N'Guesso a mis l'action sur les grands idéaux qui guident son action sociale. Voici l'intégralité de son allocution :


Allocution de circonstance du président de la Fondation
Perspectives d’Avenir au lancement officiel de la Campagne
Santé Communautaire, ce samedi 6 juin 2015, à Pointe
Noire
Monsieur le préfet du département de pointe noire ;
Monsieur le Maire de la ville de pointe noire ;
Monsieur le Délégué du Représentant de l’OMS ;
Monsieur le Directeur départemental de la Santé ;
Mesdames et Messieurs les agents de santé ici présents ;
Mesdames et Messieurs, distingués invités ;
Chers parents et amis
La ville de Pointe Noire à l’honneur d’abriter la cérémonie
du lancement officiel du Programme de Santé
Communautaire.
La ville de pointe noire a joué un grand rôle dans l’histoire
de notre pays ; en effet c’est ici, à pointe noire, première
capitale politique de notre pays qu’a été proclamé la
République du Congo, le 28 novembre 1958.
Notre présence en ces lieux est un vibrant témoignage de
soutien et une marque de considération à cette activité.
Je souhaite, donc que cette considération se pérennise
dans le temps.
La rencontre de ce jour qui marque le lancement du
programme de Santé Communautaire à Pointe noire va se
poursuivre dans tous les départements de notre pays.
Ce programme traduit notre modeste engagement aux côtés
de certains partenaires institutionnels, j’ai nommé l’OMS et
le Ministère de la Santé et de la Population, pour
accompagner le projet de société du président de la
République « le Chemin d’Avenir. »
Ce programme est le prolongement d’une chaîne d’activités
que nous avons mené depuis quelques temps.
Parmi lesquelles :
-le dépistage du cancer du col de l’utérus ;
-la vaccination des jeunes filles contre le cancer du col de
l’utérus ;
-une campagne de soins et de vaccination à Oyo ;
-l’organisation du 6ème symposium de carcinologie à Dolisie ;
-l’organisation de la 1ère journée médicale et pédagogique ;
- des dons d’ambulances dans différents départements ;
Toutes ces initiatives pour lesquelles je me suis investi et
que j’ai soutenu depuis toutes ces années m’ont amené à
comprendre et surtout à réaliser et faire un constat simple.
Mes chers Compatriotes, Mesdames, Messieurs,
Les préoccupations de nos compatriotes sont bien éloignées
des débats politiques ou politiciens où chacun tente de
préserver son pré carré, voire ses intérêts.
Nos compatriotes sont dans l’attente de solutions rapides et
immédiates, et non plus de longs discours.
Depuis des années, le Président de la République, soucieux
du bien être de tous, trace les lignes force de l‘action du
gouvernement pour atteindre cet objectif.
Cependant, il y a un domaine où les attentes et les besoins
de nos populations sont grands et parfois source de
nombreuses inégalités, injustice, c’est la santé.
Dans ce secteur, beaucoup a déjà été fait à l’initiative et
sous l’impulsion du Président de la République.
Afin d’apporter humblement et modestement ma
contribution en ma qualité de citoyen et d’Elu,
j’ai pris l’initiative de créer la fondation « Perspectives
d’Avenir » qui soutien et parraine ce ce programme de
santé communautaire.
La vision de la fondation « Perspectives d’Avenir »
s’articule autour d’un triple objectif:
1. Recentrer le développement de notre pays sur l’homme
et la femme congolais, avec l’Education et la santé comme
priorité.
En effet, les hommes sont la première ressource de chaque
nation, et l’éducation et la santé sont les principales
ressources de chaque homme.
J’ai décidé de parier sur le capital humain et les
infrastructures sociales et intellectuelles.
2. aider les couches les plus défavorisées, en particulier les
jeunes, avec des actions ciblées et dont le rendement est
mesurable.
3. Nouer un dialogue ouvert et permanent avec les
populations, en faisant d ‘elles des partenaires actifs de la
fondation dans le soutien que celle-ci leur apporte.
Pour mener des actions efficaces et durables, la fondation
prône la co-appropriation de ces activités par les
populations concernées et la co-responsabilité.
On ne peut pas vouloir améliorer le sort des populations
sans les associer étroitement au processus de cette
amélioration.
Animée par cette vision, la fondation « Perspectives
d’Avenir » a déjà posé des jalons visibles, comme la
coopération avec l’Université Marien NGOUABI, dans les
nouvelles technologies de l’Information, la création de
bourses d’études; pour les étudiants issus des milieux
sociaux les plus défavorisés et démunis .
Nous voici aujourd’hui à Pointe - Noire, pour lancer les
activités des hôpitaux Mobiles à travers tout le pays; ce
choix n’est pas fortuit, car la ville océane est réputée pour
être la « Porte du Congo » et nous ne faisons que
reconnaître et honorer ce statut spécial.
Le principe des hôpitaux mobiles est assez simple :
il s’agit d’apporter l’hôpital à ceux qui ne peuvent s’y
rendre, en raison de la distance, ou pour cause de moyens
insuffisants.
Des camions itinérants dotés d’équipements de pointe dans
les domaines aussi variés que la chirurgie, la radiologie,
l’IRM, la gynécologie, la stomatologie et l’ophtalmologie,
s’installeront sur des sites pour dispenser des soins sur
place.
En outre, des ambulances seront chargées de transporter
les malades sur les sites, quand ces derniers sont situés
dans des zones reculées.
Des médecins, que je tiens à remercier et féliciter, ont été
formés à l’utilisation de tous ces équipements.
Une carte électronique sera remise à chaque patient et elle
renfermera ses informations médicales.
Elle est personnelle et confidentielle.
Peut-être que cette carte sera la préfiguration d’une carte
individuelle de santé au Congo.
" Mesdames et Messieurs, vous l’aurez compris; nos hôpitaux
itinérants fonctionneront sur la base des principes
directeurs que sont :
la gratuité des soins, la mobilité des médecins et la
traçabilité des patients pour un meilleur suivi médical.
« Le don de la santé est celui de la vie : le don de
l’Education est celui opportunités »
Voici les idées qui inspirent et guident le sens de mon
action sociale et de mon engagement politique.
Je vous remercie."

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements