Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo Brazzaville : le 2ème module de l'aéroport de Pointe-Noire ouvert aux usagers


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 12 Octobre 2015 modifié le 12 Octobre 2015 - 18:39

Avec un trafic annuel estimé à un million 500 passagers par an, l’aéroport international A.A. Neto de Pointe-Noire vient de connaitre une extension. Son deuxième module a été ouvert aux usagers, ce 11 octobre 2015 et c’est le président Denis Sassou N’Guesso qui a coupé le ruban symbolique, marquant l’inauguration de ce bâtiment flambant neuf de forme asymétrique, développé sur une longueur de 135 m contre 69 m de largeur.


Le deuxième terminal aéroportuaire ouvert aux usagers a été construit à droite du premier module et placé côté-ville. Sa posture est un agrégat de bétons, de fer, de verres et de pierres. L’aérogare offre un espace d’environ 18 mille m2 de surface utile, où trône un bâtiment de trois niveaux.

La cérémonie d’inauguration a été placée sous l’autorité du président Denis Sassou N'Guesso qui est arrivé dans la capitale océane moins d’une heure avant d’ouvrir au public cette infrastructure qui constitue un nouveau pas du Congo vers sa modernité.

Le rez-de-chaussée du bâtiment dispose d’une superficie de 8 mille m2 contenant les halls d’entrée et d’arrivée où sont placés les guichets des compagnies aériennes et leurs services clients. Les services de douanes et de police, la zone de récupération, de tri de bagages ont également leurs guichets. L’aérogare est aussi constituée d’un carrousel de distribution, des salons VIP, des locaux techniques et un auvent ondulé sur la longueur de la façade.

Le premier étage qui s’étale sur 8 mille m2, comporte des halls départ, avec des banques d’enregistrement et des carrousels à bagages et une zone d’attente pré-embarquement, ainsi que des salons d’attente VIP. Les salons d’attente privés, les services de douanes et de police ; les commerces Duty free, les salles de contrôle technique et une cafétéria y sont également implantés.

Le deuxième étage, quant à lui, donne sur une mezzanine de 1 800 m2 et abrite les locaux de contrôle technique, notamment la vigie incendie, la régulation des éclairages, de la climatisation et des moyens de transitions, comme les ascenseurs et les escaliers mécaniques. On y trouve en outre des bureaux pour l’administration de l’aérogare, trois salles de conférence, une salle de crise, un restaurant et des cuisines.

Selon le ministre de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, Jean Jacques Bouya qui a donné les caractéristiques techniques de l’ouvrage, ce deuxième module de l’aéroport de Pointe-Noire traitera les vols internationaux, tout en communiquant avec le premier qui sera réhabilité pour servir aux vols domestiques.

Pour synchroniser le standing et les technologies, puis créer une harmonie entre les deux bâtiments, l’ancien module de l’aérogare fera l’objet d’un réaménagement et d’un habillage, a annoncé Jean Jacques Bouya qui a révélé la croissance du trafic annuel qui est estimé selon lui à 1 million 500 passagers par an.

Les travaux de construction du deuxième module, inauguré, ont été lancés le 24 décembre 2011 par le président de la République, Denis Sassou N’Guesso qui avait donné en novembre 1999, le coup d’envoi des travaux de réhabilitation et d’extension de l’aéroport international Antonio Agostinho Neto de Pointe-Noire. Ce projet s’inscrivait dans la perspective d’une modernisation intégrale de cette infrastructure portuaire et concernait aussi bien le renforcement, l’élargissement et l’extension des aires de mouvement, que la réhabilitation et l’extension de l’aérogare, ainsi que la construction du pavillon présidentiel. Tous ces modules ont été réalisés et mis à la disposition des populations.
 


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements