Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Informations

Congo/Election présidentielle 2016 : La marche vers le développement, allons plus loin ensemble nouveau projet de société du candidat Sassou N’Guesso


Alwihda Info | Par Christ Exauce Marsala - 5 Mars 2016 modifié le 5 Mars 2016 - 19:09

La présentation de ce nouveau projet de société du candidat à l’élection présidentielle du 20 mars prochain, Denis Sassou N’Guesso, a eu lieu ce vendredi 4 mars 2015, à pointe Noire. En face des hommes d’affaires et opérateurs économiques, évoluant dans la capitale économique congolaise, le président sortant a expliqué les grandes articulations de son nouveau contrat social avec le peuple.


Ce nouveau pacte social qui s’inscrit dans la continuité du « Chemin d’Avenir. » Pour Denis Sassou N’Guesso la marche du Congo doit se poursuivre au travers d’une autre dynamique, qu’est la poursuite des efforts de construction et de développement du Congo. La profession de foi de Denis Sassou N’Guesso qui se dessine à travers ce projet de société est de : « contribuer sans économiser le moindre effort, à amener son pays le plus loin possible sur le chemin du développement. D’où son engagement, qui prend appui sur son patriotisme et son panafricanisme : « J’y consacre l’essentiel de ma vie. Je n’imagine pas le Congo autrement que comme un pays développé. »
Après avoir exposé les obstacles qui freinent le développement, et la baisse drastique des cours du baril du pétrole, Denis Sassou N’Guesso schématise le Congo de demain, un pays voulu émergent à l’horizon 2025. Les jalons doivent être posés maintenant. Et la jeunesse, surtout qualifiante est placée au cœur de cette ambition politique. L’idéal c’est d’aller plus loin avec cette même jeunesse, fer de lance de demain.
Homme de conviction et d’expérience, Denis Sassou N’Guesso, à la suite du Chemin d’Avenir soumet au peuple congolais, un pacte social pour les 5 ans à venir. Six axes organisent l’action à mener de 2016 à 2021, pour amener le pays au développement souhaité.
Il sera question, pour lui, de mettre les congolaises et les congolais au cœur du développement. Il est, également, question, de réconforter le rôle stratégique de l’Etat dans l’économie et la sphère sociale. Un pari à gagner c’est celui de préparer la jeunesse à l’emploi et la formation qualifiante. Les enjeux de développement étant comme un challenge, le candidat Sassou se propose de consolider et pérenniser la croissance économique inclusive par la diversification et les reformes économiques. Il s’agira, par ailleurs, d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique. Enfin, le dernier défi, c’est de continuer à faire du Congo, un Etat de droit et démocratiques, à travers la poursuite de reformes institutionnelles.
Une ambition managériale possible à mettre en musique, à une seule condition, propose Sassou N’Guesso : maintenir le pays en paix et en sécurité.
C’est ce nouveau projet de société visant à développer le Congo dans l’avenir que le candidat à sa propre succession a soumis à ces hommes d’affaires et opérateurs économiques. Avec un point d’orgue assurer à la jeunesse sa place dans ce processus, mettre la femme et la personne vivant avec handicap au cœur des préoccupations de demain. Le nouveau contrat social et fondamentalement la cristallisation de la nouvelle république prend en compte toutes les composantes de la société.
Et à Denis Sassou N’Guesso de déduire « J’ai de l’énergie et du temps à donner sans compter à mon peuple et à mon pays. »


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements