Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo: une journée VIPD de Loango 2014 consacrée aux demonstrations de la FOMAC


Alwihda Info | Par Jonas Mvouanzi - 27 Octobre 2014 modifié le 27 Octobre 2014 - 18:52

A 24 heures de la parade militaire de Loango 2014 en présence des chefs d'Etat de le CEEAC, la FOMAC a procédé, ce 27 octobre 2014, à quelques démonstrations militaires qui rentrent dans le cadre de la journée VIPD. Une cérémonie rehaussée par la présence des chefs d'états majors de la sous-région d'Afrique centrale et des ministres des affaires étrangères du Congo, du Tchad et du Rwanda.


Cette journée VIPD s'est déroulée en plusieurs tableaux. Tout à commencer par le débarquement des fusés marins sur la plage de pêche de Matombi par les forces armées mixtes du Congo, de l'Angola et du Cameroun. S'en sont suivies simultanément les visites du soin d'appui des personnes déplacées et de l'hôpital médico-chirurgical de campagne monté par les forces armées gabonaises.

Sur le site de la préfecture du Kouilou à Loango, à 15 km de Pointe-Noire, où s'est déroulé proprement la cérémonie de émonstration, l'accent a été mis sur la démonstration de la section CRAP des commandos avec à la clé la capture et à l’extraction d’un Chef rebelle. Selon les explications de l'officier de liaison de terre du Congo, les techniques utilisées sont celles de la tortue consistant de faire de la carapace autour de la personne à protéger et de la grappe exigeant des moyens spécialisés. Cette opération, a-t-il ajouté, s'est déroulée en plusieurs étapes à savoir la phase d'exfiltration, la phase d'équipement et la phase d'envol.

Cette action commando a été appuyée par l’action de la police qui a consisté à une libération d’otage par le peloton d’intervention de la police mixte Congolo-Angolais. Après la libération d’otage s'en est suivie une action de maintien d’ordre en milieu rural par un escadron mixte du Congo et de l'Angola. Cette action de la gendarmerie a été ponctuée par un largage des parachutistes. Entre l’arrivée des parachutistes sur le terrain et le décrochage de la gendarmerie, il y a eu une action de la section commando au niveau du village Yobo.

Toutes ces démonstrations de la FOMAC à Loango au Congo ont pour but de répondre de manière rapide et efficace aux crises sociopolitiques qui secouent la sous-région. Depuis quelques années, la CEEAC s'est engagée dans un processus de formation et d'entrainement visant à renforcer les capacités opérationnelles de sa force régionales; l'objectif étant à terme, de la doter d'une capacité de déploiement rapide (CDR), conformément aux prescriptions de la feuille de route numéro 3 de la force africaine en attente (FAA).


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements