Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d'Ivoire: Bilan après le Masa 2016 / Le Pr Yacouba Konaté relève une forte attractivité au plan national et international


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 18 Mars 2016 modifié le 18 Mars 2016 - 22:58


Côte d'Ivoire: Bilan après le Masa 2016 / Le Pr Yacouba Konaté relève une forte attractivité au plan national et international
Côte d'Ivoire: Bilan après le Masa 2016 / Le Pr Yacouba Konaté relève une forte attractivité au plan national et international
Le directeur général du Marché des arts du spectacle africain (Masa), le Pr Yacouba Konaté a indiqué que la 9e édition de cet événement culturel de renommée internationale tenu du 5 au 12 mars au palais de la culture d’Abidjan-Treichville a eu une forte attractivité au plan national et international, en termes de retombées. C’était au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 18 mars au siège de l’institution à Abidjan-Plateau.

Selon Yacouba Konaté ce sont « environ 20.000 personnes par jour en moyenne qui se sont rendues sur le site du Masa ». Comme autres retombées, il a cité l’Union européenne et le Brésil qui ont respectivement invités le Masa, pour prendre part à des événements culturels.

Evoquant les enjeux de ce 9e Masa qui a eu pour thème : « Réinventons les arts de la scène », Yacouba Konaté a parlé de sa régularité (biennale), de sa reconfiguration dans sa durée, de la visibilité donnée à certaines disciplines (humour, mode, conte). Ainsi que de l’élargissement de son panel de partenaires (rapprochement avec la Rti, Orange et Air Côte d’Ivoire). Il a terminé sur ce point en signifiant que les rencontres professionnelles ont bien marché.

Abordant les difficultés, le premier responsable du Masa a déploré le retard dans le décaissement des fonds pour l’organisation de cet événement culturel. Il a, à cet effet fait un plaidoyer auprès des autorités pour que le budget de l’organisation du Masa soit mis à temps, à la disposition du comité d’organisation. Le directeur général du Masa a également exprimé ses regrets au niveau de la dimension festival du Masa, où certains espaces ont dû fermés pour problème budgétaire ( Adzopé, place Figayo de Yopougon et Inch Allah de Koumassi). Yacouba Konaté n’a pas caché certains dysfonctionnements au niveau de l’organisation et des problèmes de ressources humaines dus à une formation.

Il a traduit sa reconnaissance à l’ensemble des médias nationaux et internationaux, au public ivoirien et étranger, aux déférents partenaires et au ministère de tutelle.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements