Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d'Ivoire : L’UE annonce d’importants investissements dans l'énergie et le milieu rural


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 1 Octobre 2015 modifié le 1 Octobre 2015 - 22:54


Côte d'Ivoire : L’UE annonce d’importants investissements dans l'énergie et le milieu rural
Côte d'Ivoire : L’UE annonce d’importants investissements dans l'énergie et le milieu rural
L’Union européenne (Ue) annonce un investissement massif en Côte d’Ivoire dans le secteur de l’énergie, ainsi que dans le milieu rural, à la fois sous forme de dons et de prêts. C’est le chef de la Délégation de l’Union en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur Jean-François Valette, qui a donné l’information, récemment, au cours d’un petit-déjeuner de presse à Abidjan-Cocody.

Selon lui, c’est environ 200 millions d’euros, soit plus de 131 milliards de Fcfa, qui seront consacrés au secteur de l’énergie électrique dans le pays. Et pour ce qui est du milieu rural (investissement non-encore chiffré), cela va surtout concerner le secteur de la banane, a-t-il ajouté.

Jean-François Valette qui a rappelé la palette d’interventions de l’Ue dans le pays, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation-formation, des infrastructures routières, de l’insertion des ex-combattants, etc., a noté une volonté des autorités pour le développement et un grand dynamisme de l’économie.

Se prononçant, en outre, sur l’organisation de l’élection présidentielle du 25 octobre prochain, il a fait remarquer qu’au vu des rapports reçus et après un constat sur le terrain, « les choses se passent bien, avec une assurance au plan sécuritaire ». Avant d’affirmer que l’Union n’enverra pas d’observateurs pour suivre cette élection.

Par ailleurs, le diplomate de l’Ue a également annoncé la tenue du 11 au 12 novembre prochain, à Malte, d’un sommet Ue-Afrique consacré à la question de l’immigration. Il va s’agir au cours de cette rencontre de haut niveau, de « définir le thème: immigration, se mettre d’accord concernant un plan d’action sur ce phénomène qui paraît être tabou », a-t-il souligné. Et de préciser: « L’Ue n’a pas vocation à supprimer l’immigration. C’est une chose nécessaire, mais qui doit être maîtrisée ».

L’ambassadeur Jean-François Valette a, enfin, présenté à la presse Philippe Willaert, le nouveau conseiller politique de la Délégation de l’Ue en Côte d’Ivoire, en remplacement à Bruno Pozzi, en fin de mission dans le pays, après 4 ans de présence.


EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements