Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Cote d'Ivoire : La crise née du 28 Novembre 2010 sur les elections


Alwihda Info | Par Nkemndigue - 4 Février 2011 modifié le 4 Février 2011 - 21:51


Alwihdainfo.com, Jeuneafrique.com, Abidjan.net et France24.fr

Je ne sais pas si je réfléchi bien, mais, je me suis beaucoup plus préoccupé sur la crise ivoirienne. Je me demande s’il faut même organiser des élections en Afrique ? Car, organiser des élections sans reconnaître les résultats me parais bizarre. Ceci étant, le président sortant Mr. Gbagbo Laurent avait signé des accords devant les facilitateurs et les nations unies pour les respects du contenu de cet accord. Donc, juridiquement après avoir signé les accords, les accords deviendront des lois. Certains me font croire que, si les nations unies valident les élections en cote d’Ivoire, c’est une ingérence aux institutions de l’Etat. Qui avait donné mandat de signature ? En tout cas moi, je ne crois pas que c’est une ingérence. Des lors que, nous avions impliqué au départ de jouer le rôle de validité pourquoi nier a la dernière minute. Mr. Gbagbo Laurent était au pouvoir, pourrait bien refuser de signer les accords ou de retarder d’organier les élections. Organisé des élections libres et transparentes en présence de la communauté internationale ou elles avaient suivi pas à pas malgré quelques observation bien sûre du coté de président sortant, avaient validé unanimement que les élections sont acceptables. Mon plus grand regret c’est de dire « négocier le départ de Mr. Gbagbo Laurent ». Négocier quoi ? Le président sortant était déçu de son peuple ou ils sont portés leur choix a un autre concitoyen a hauteur de 51% des suffrages exprimés. Ce Mr. Gbagbo Laurent ne va jamais cède devant n’importe quel raisonnement. Il ne reconnaît jamais sa défaite et ne cédera jamais car un homme sans conviction est un être sans foie. La CEDEAO cherche à éviter le pire en cote d’ivoire, selon moi, je pense que depuis la crise du 28 Nov. 2010, il y a eu 271 personnes mortes. Alors, qualifier des crimes contre l’humanité ou autre Mr. Gbagbo Laurent ne pas son problème il continue à tuer chaque jours. Mais, pensez-vous que c’est raisonnable de continuer à négocier et que lui il profite de votre temps pour tuer encore et encore ? Arrêter SVP. Trouver une solution pour sauver les innocents. Arrêter les discours, il n y a rien à savoir les élections ont eu lieu et il y a un gagnant devant les nations unies et l’ensemble de la communauté internationale. Qui ne croit pas aux nations unies ou aux communautés internationales ? Vous pensez trouver d’autres vérités parce que Mr. Gbagbo Laurent refuse de cédé ? Ces qui ont des doutes sur les résultats de cote d’ivoire doivent se référer auprès des observateurs internationaux. Ca ne sert à rien de tergiverser en disant on va envoyer des émissaires pour négocier. Dans ce cas de figure, aucun président africain ne voudrait céder aux choix du peuple ? Vous allez confisquer le pouvoir par la force et vos amis viendront négocier pour partage de pouvoir c’est cette question la qui ne vous interroge demain a votre tour ?

Mettez-vous à la place des innocents qui se font enlevé tous les jours. Que direz-vous à leur place ? le pays subit un couvre-feu qui ne fini a jamais.

Mr. Gbagbo Laurent n’a ni les lois, ni la légitimité du peuple car le peuple a déjà porter son choix a quelqu’un d’autre. Mr. Gbagbo Laurent n’a que la force pour tuer. Alors, dans ce monde, est ce qu’il n’y a pas un moyen pour empêcher les dévastateurs de la terre ? Si oui, a quand interviendront ceux-là ? Il y en a eu assez des preuves pour ce Mr. « distribuer des armes automatiques a des civiles, recruter les enfants dans l’armé, la violation d’embargo des nations unies, l’agression aux nations unies, les massacres des innocents, les braquages des institutions internationales, les recrutements des mercenaires etc.». ca vaut la peine, je pense. Maintenant, quel avenir la communauté internationale pourrait réserver au monde entier ? Je suis désolé de la mission de l’ONUCI, qui n’arrive ni a maintenir sa propre sécurité ni protéger la population vulnérables. Il y a lieu de dire que les nations unies doivent revoir leur mandat. Une mission de maintien de la paix doit obligatoirement maintenir l’ordre et la paix quelque soit le prix à payer. Sinon c’est une dépense inutile. Nous avons constaté non seulement la mission est menacer elle-même, mais, les 271 innocents ivoiriens sont massacré dans un pays ou la mission de maintien de la paix des nations unies est déployée depuis fort longtemps. L’UA avait prévu de créé une commission pour gérer quoi ? A moins qu’attendre encore les massacres se multiplie fois deux ou fois trois ne ce pas ? Gbagbo Laurent qui n’a jamais cédé depuis la crise un iota vous vous continuer d’envoyer des émissaires. Il y en a combien qui sont venus et quel était les réponses ca vous rassure pas ? Ne dite vous pas qu’il y a des crimes en cote d’ivoire car vous êtes aussi responsable et la CEDEAO, l’UA, et la communauté internationale.