Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d'Ivoire: Le Comité national de facilitation des échanges renforce ses capacités


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 7 Mars 2017 modifié le 7 Mars 2017 - 22:29

Organisé par le projet West Africa Trade and Investment Hub (Trade Hub), financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (Usaid) en partenariat avec la Conférence des nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) et le Centre du commerce international (Itc), cette session de formation s’achève le 9 mars prochain.


Les membres du Comité national de facilitation des échanges (Cnfe), qui sont issus des institutions gouvernementales et structures techniques sont réunis depuis ce 7 mars à Abidjan en atelier de renforcement des capacités, pour la mise en œuvre de l’Accord sur la facilitation des échanges (Afe).

Organisé par le projet West Africa Trade and Investment Hub (Trade Hub), financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (Usaid) en partenariat avec la Conférence des nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) et le Centre du commerce international (Itc), cette session de formation s’achève le 9 mars prochain.

A l’ouverture des travaux, le directeur de la coopération internationale au sein du ministère du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des Pme, Touré Waoti a au nom du ministre Souleymane Diarrassouba qu’il représentait, affirmé que cette rencontre est « une opportunité qui devra servir de cadre pour maîtriser entre autres, les enjeux et défis de la facilitation du commerce ».

Avec l’entrée en vigueur de l’Afe en Côte d’Ivoire, le 22 Février 2017, ce programme de formation va consister à s’assurer que le contexte juridique du Cnfe existant lui permet de satisfaire les exigences de l’Afe de l’Organisation mondiale du commerce (Omc), à en croire les organisateurs.

Selon Corey Hancock, chargé de Programme à l’Usaid Côte d’Ivoire, la formation s’inscrit dans les efforts de la composante : Environnement favorable au commerce et au transport du Trade Hub. Et ce, en vue d’améliorer la compétitivité des secteurs du transport et de la logistique, ainsi que la réduction des barrières juridiques et réglementaires.

Il faut signaler que l’objectif de l’Afe est la stimulation du commerce et la croissance économique, à travers l’amélioration des règlementations et procédures pour le commerce transfrontalier, afin de rendre ces derniers plus transparents et efficients. Cette amélioration aidera à réduire les goulots d’étranglement et les coûts pour le commerce transfrontalier.

Le programme de formation de trois jours est assuré par deux experts de la Conférence des nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) : Pamela Ugaz et Maxence Orthlieb.