Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire : Les assureurs africains à Abidjan pour réfléchir sur les nouveaux défis et perspectives du secteur


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 16 Février 2016 modifié le 16 Février 2016 - 16:00


Côte d’Ivoire : Les assureurs africains à Abidjan pour réfléchir sur les nouveaux défis et perspectives du secteur
Côte d’Ivoire : Les assureurs africains à Abidjan pour réfléchir sur les nouveaux défis et perspectives du secteur
Abidjan accueille depuis le 15 février les travaux de la 40e assemblée générale de la Fédération des sociétés d’assurances de droit national africaines (Fanaf). Ce sont quelques 1000 délégués issus de la finance, de l'assurance, de la diplomatie économique et des fonds d'investissement qui prennent part à ce rendez-vous placé sous le thème « L’Assurance africaine au cœur de l’émergence économique ».

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan représentant le Président de la République Alassane Ouattara à procédé à l’ouverture de l’événement. Qui a été marqué par la distinction des anciens présidents de la Fanaf et des acteurs ayant contribué à son rayonnement.

Ainsi, a-t-il indiqué que cette réunion vient à point nommé pour mettre la Fanaf aux défis, face à son insignifiante part dans l’assurance en Afrique, qui reste tributaire de l’Afrique du Sud. En effet, Johannesburg contribue à 90% dans le Pib de l’assurance en Afrique.

Pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan a rappelé que le pays est engagé dans un programme économique et social axé sur cinq priorités. A savoir : le renforcement de la gouvernance des institutions, la transformation structurelle, l’amélioration des conditions de vie, la promotion de la jeunesse et l’émergence de l’Ivoirien nouveau. Tous ces facteurs, à terme, vise une croissance forte, durable et inclusive, a-t-il précisé.

Le président de la Fanaf, Adama Ndiaye a traduit pour sa part, la détermination de ladite organisation à aller de l’avant, malgré un chiffre d’affaires annuel de 1500 milliards de F Cfa et le nombre croissant de membres qui est passé à 189 (49 sociétés vie; 119 sociétés non vie; 18 sociétés de réassurances et 3 Fonds de garantie automobile).

Quant au président du comité d’organisation de la cérémonie, par ailleurs président de l’Association des assureurs de Côte d’Ivoire (Asa-CI), Roger Boa Johnson, il a avoué que le taux de pénétration de l’assurance en Côte d’Ivoire, bien qu’aux normes de l’espace de la Conférence inter africaine des marchés d'assurances (Cima), demeure encore faible en Afrique.

Il a soulevé certaines préoccupations de la corporation, notamment, la réforme de la fiscalité sur certaines brèches (Assurance incendie), la prise en compte des préoccupations des sociétés vie dans la réforme de la retraite, le respect des dispositions de l’article 308.

Toutefois, Roger Boa Johnson a révélé qu’Abidjan a battu le record de participation de ce rendez-vous annuel des assureurs africains. Selon lui, cette performance est le résultat du travail acharné du Président Alassane Ouattara et du Premier ministre Daniel Kablan Duncan qui ont réussi, en trois années, à relever l’image du pays en permettant à ce qu'il soit fréquentable.

Ces assises d’Abidjan qui referment leurs portes jeudi, seront ponctuées de panels et de travaux en ateliers sur divers thématiques.



Dans la même rubrique :
< >

EDITORIAL | COMMUNIQUE | Informations | AFRIQUE | SCOOP | Spécial Mali | Santé | INTERVIEW | SPORTS | REACTION | MEDIAS | REPORTAGE | RELIGIONS | SERVICES | INSOLITE | ANALYSE | ARCHIVES | SCIENCE | LIVRE | Evènements